Depuis plusieurs semaines, l’avenir d’Emiliano Sala s’écrit en pointillés au FC Nantes. Et plus il est décisif, plus les sollicitations sont nombreuses.

Waldemar Kita avait ouvert le dossier de la prolongation du contrat de son buteur en janvier 2018, mais celui-ci a été refermé, le club préférant certainement réaliser une grosse plus-value sur un joueur acheté pour 1 M€ il y a trois ans à Bordeaux. Faute d’avoir trop attendu, le dossier de la prolongation est maintenant refermé et on s’achemine vers un départ l’été prochain.
Pour ne pas perdre son jouer dès le mois de janvier, Vahid Halilhodzic a déjà fait savoir qu’il s’opposerait à son départ.

« Je suis tranquille là dessus. Pour moi, il n’y a aucun problème. Peut-être que je ne sais pas tout ce qui se passe dans mon dos car je travaille sur le terrain. » a calmement déclaré le technicien. « Peut-être que certains veulent profiter de mon travail. Mais peut-être que j’ai un mot à dire aussi. Tout le monde sait comment je me comporte sur certaines choses. »

La menace est claire et suffisamment explicite. Coach Vahid ne conçoit pas de perdre son principal atout offensif en cours de saison. Un vrai casse tête pour le club dans la mesure où la valeur du joueur n’a jamais été aussi forte cet hiver (et qu’elle pourrait baisser si la deuxième partie de saison de l’argentin n’était pas à la hauteur de la première.)
Mais sachant que l’attaque nantaise est devenue « Sala dépendante », un départ cet hiver signifierait l’abandon des ambitions européennes du club. Waldemar Kita a entre les mains un dossier explosif !