Il reste 3 mois de compétition et les espoirs de voir Claudio Ranieri s’inscrire dans la durée au FC Nantes s’estompent déjà.

[themoneytizer id= »10701-25″]

 

Dans une récente interview accordée à Ouest France, le président Kita a ouvert la séance de tirs en émettant quelques reproches sur la gestion du sportif, notamment en ce qui concerne l’utilisation des jeunes.

Le président aurait t-il vent des intentions de Claudio Ranieri, sous contrat avec le FC Nantes jusqu’en juin 2019, pour la prochaine saison ? On peut clairement se le demander car une telle agression médiatique n’aurait pas été conduite si les rapports entre les deux hommes étaient toujours au beau fixe.
Dans un entretien accordé hier au média sportif italien le Corriere dello sport, Claudio Ranieri a répété que le moment était venu, pour l’Italie de se reconstruire « Nous devons commencer par les jeunes, pour que ceux-ci puissent acquérir de l’expérience. », comme si il était déjà en position de prendre des décisions.
Comme si l’allusion n’était pas suffisante, le technicien italien met les points sur les « i » sur ses futures intentions : « Je pourrais en parler avec mon président qui comprendra parfaitement la situation. »

Pour le moment, quatre hommes sont toujours en course pour le poste de sélectionneur de l’Italie : Mancini, Conte, Ancelotti et bien évidemment Ranieri.

[themoneytizer id= »10701-2″]

[themoneytizer id= »10701-16″]