A 17 heures, devant les caméras de Canal+ et face au vice-champion de la saison 2017-2018, le Fc Nantes de Cardoso va enfin lever quelques doutes sur son réel potentiel.

[themoneytizer id= »10701-25″]

 

« Je sens que l’équipe est prête, physiquement et tactiquement. Ce n’est pas du bluff. Les joueurs commencent à prendre du plaisir, comprendre ce que l’on veut faire. On va répondre présent face à Monaco. » annonce fièrement Miguel Cardoso qui doit déjà faire oublier une série de matchs amicaux qui ne resteront pas dans les annales du club. La campagne de préparation nantaise a en effet mis en lumière les difficultés d’assimilation de la troupe (trois défaites en huit matches, des buts « offerts», des déchets techniques et cette inefficacité offensive toujours aussi récurrente).

Il y a une quinzaine, l’entraîneur portugais semblait croire qu’il lui faudrait au moins le mois d’août pour que l’équipe puisse prendre son envol. Là, il se dit prêt, acceptons-en l’augure !

Comme le souligne ce matin le journal l’Equipe, c’est sur le plan offensif que des progrès sont attendus, compte tenu de la philosophie du coach et du fait que, la saison passée, Nantes savait mieux défendre qu’attaquer. Claudio Ranieri, dont le meilleur passeur était Léo Dubois, manquait de talent devant, Emiliano Sala était trop seul, Kalifa Coulibaly a été indisponible toute la saison ou presque, Préjuce Nakoulma s’était effacé et Santy Ngom s’était montré mais pas assez. Et il manquait de la percussion sur les cötés.
Avec Boschilia, Waris et Evangelista, Cardoso a d’autres atouts offensifs pour coller son idée de jeu, même s’ils sont arrivés en fin de préparation.
Contre Monaco, il devrait débuter en 4-2-3-1, avec le prometteur Abdoulaye Dabo (17 ans) et Evangelista (23 ans) sur les côtés. Ce dernier, recruté pour 4 M€ et cinq saisons, est un vrai joueur de ballon qui s’était distingué Estoril (POR) la saison passée, prêté par l’Udinese (ITA). Nouveau capitaine à la place de Léo Dubois, Valentin Rongier devrait, lui, commencer par évoluer en soutien de Coulibaly ou de Sala. Arrivés en début de semaine, Miazga et Waris sont aptes a jouer mais pourraient débuter sur le banc.

Par chance pour les nantais, l’AS Monaco est également toujours en période de rodage avec un effectif non stabilisé et toujours privé de nombreux cadres (Raggi, Golovin, Subasic, Touré…). Une chance à saisir car le match retour sur le Rocher sera certainement plus complexe à aborder …

[themoneytizer id= »10701-2″]

[themoneytizer id= »10701-16″]