Début de sprint final en fin d’après-midi à la Beaujoire où le Fc Nantes recevra l’ASSE avec cet objectif non feint de garder une place européenne jusqu’au terme de la saison.

 

Ce match à 6 points contre un adversaire direct, il faudra absolument le remporter pour pouvoir rêver jusqu’à la fin du money time. La trève internationale est passée par là, et comme souvent en pareil cas, les cartes sont rebattues.
Aprés une phase aller totalement ratée, les Verts se sont renforcés lors du mercato hivernal. Depuis, ils ne perdent plus. Saint-Etienne poursuivra-t-il sa remontée au classement ? « Sils nous battent, la différence sera faite entre eux et nous. mais ce n’est pas fait ! » a souligné Jean- Louis Gasset. Le coach stéphanois récupère Paul-Georges Ntep, qui a profité de la trêve internationale pour soigner ses douleurs cicatricielles à la cuisse droite. « Il va mieux, je l’ai vu sprinter sans retenue et je suis content de son travail », a indiqué Gasset. « II a repris confiance parce qu’il y avait quelques doutes. »
Gasset devrait jouer la continuité dans son onze de départ et pourrait privilégier Bamba et Monnet-Paquet sur les côtés.

De son côté, Ranieri dispose aussi d’un groupe au complet (22 joueurs) dans lequel il a réintégré Préjuce Nakoulma. L’entraîneur nantais a planté le décor : « Désormais, chaque match sera décisif. On a huit finales à disputer. Il faudra avoir du mental pour faire les choses bien. Au niveau de la condition physique, l’équipe est bien. »

Nantes réussira-t-il à briser la dynamique stéphanoise et à reprendre la 5e place à son voisin rennais ? Devant 30 000 supporters, que l’on espère en furie, les Canaris ont toutes les cartes en main pour ne pas laisser passer leur chance.

fiche-asse-2018