Waldemar Kita, le président nantais, qui multiplie les consultations et les entretiens, ne semble pas le savoir lui-même. Il hésite même sur le profil de celui qui prendra la place de Claudio Ranieri.

 

Il y a quelques jours, notamment quand la piste Gourvennec était très chaude, Waldemar Kita rêvait d’un quadragénaire. Pour remplacer le natif de Brest, le président avait placé en tête de liste Miguel Cardoso (46 ans), le coach de Rio Ave, qui a l’avantage de parler le français, et qui ne serait pas trop regardant sur la composition de son staff. Waldemar Kita a reçu une nouvelle fois le coach portugais hier et le courant serait bien passé. Selon Presse Ocean, le président ne tait pas d’éloge : « C’est quelqu’un de très, très bien. Il parle très bien le français et bien d’autres langues. C’est un très bon pédagogue, formateur. Il a tout son staff avec lui. Mais il est ouvert å prendre des gens du club, s’il le faut, ce n’est pas un problème pour lui. »
Pour le faire venir, le FC Nantes devrait s’acquitter d’une indemnité de transfert de 200 000 euros, ce qui ne semble pas être un obstacle.

En guise de quadragénaire, Kita a également reçu hier Vahid Halilhodzic, âgé de 66 ans. L’ex-Canari (93 buts entre 1981 et 1986), au caractère bien trempé, est actuellement sans poste après son récent limogeage de la sélection japonaise. Son âge est-il un frein ? Nantes vient de passer une saison avec un coach de la même génération …
Gabriel Heinze, 40 ans, ancien joueur du PSG et de l’OM, qui avait failli remplacer Christian Gourcuff à Rennes, serait également rentré dans la short list.