On se doutait bien que Vahid Halilhodzic n’allait pas travailler dans la continuité de la philosophie de travail de Miguel Cardoso. Waldemar Kita a choisi un homme que tout oppose au précédent et c’est au travers du discours de Valentin Rongier que l’on peut mesurer les premiers changements, au moins au niveau des intentions.

[themoneytizer id= »10701-25″]

 

Valentin Rongier, toujours politiquement correct dans ses propos, qui n’avait même pas tenu tête à Miguel Cardoso quand celui-ci l’avait cantonné dans un rôle de milieu offensif alors qu’il déteste cela, a déjà adhéré à la philosophie de Coach Vahid.
Le Bosnien lui a déjà fait comprendre qu’il ne l’utiliserait pas à contre emploi : « A l’entraînement, je joue pour l’instant milieu défensif ou milieu relayeur. Pas milieu offensif. Ces derniers jours, nous avons fait beaucoup de jeu sur tout le terrain, ce dont on n’avait pas l’habitude avec le coach Cardoso, ainsi que du travail devant le but.
II nous a exposé sa philosophie et la façon dont il voulait qu’on s’entraine et se comporte. Tous les petits détails aussi, notamment au sujet des téléphones, l’heure d’arrivée sur le terrain, la récupération, l’heure des dîners… »
Concernant justement l’heure d’arrivée sur le terrain, Coach Vahid a narré la séance de mercredi : « Mercredi, l’entraînement devait commencer à 15 heures. Les joueurs sont arrivés sur le terrain tout juste à l’heure. J’ai demandé pourquoi ils n’étaient pas sortis avant. Ils ne comprenaient pas ma réflexion. Toutes les équipes du monde entrent quinze ou vingt minutes avant pour faire un toro, un footing, des abdos. Partout. Pas à Nantes. Il y a beaucoup de choses que j’ai envie de changer. »

Si l’on s’en tient aux propos du capitaine, nous devrions déjà constater les premiers effets de la méthode Halilhodzic dès demain à Bordeaux : « Sur les premiers entraînements, on a notamment fait beaucoup de séquences sur terrain entier. On n’était pas habitué å le faire avec Cardoso. On travaille également beaucoup devant le but. De plus, le staff a l’ intention de nous faire des séances de physique sans ballon. »

Bien évidemment, on ne pourra pas mesurer l’efficacité de la méthode Vahid par rapport à la méthode Cardoso après seulement une semaine d’entraînement. Le technicien a déjà prévenu qu’il lui faudrait un peu de temps pour concrétiser en résultats son approche du football « à la nantaise ». Pour le match de dimanche à Bordeaux, nous nous contenterons de mesurer les « intentions » et tenterons de comprendre en quoi la méthode Vahid peut faire progresser le groupe.

[themoneytizer id= »10701-2″]

[themoneytizer id= »10701-16″]