Hier soir à Brighton, le Fc Nantes fut à nouveau auteur d’une prestation qui ne restera pas dans les annales et qui se résume à cinq tirs cadrés dans un match plombé par les carences offensives et défensives.

 

Le bilan est plutôt inquiètant. Lors des trois rencontres de préparation opposant le FC Nantes à des équipes de niveau équivalent, l’impression qui prévaut est que l’équipe n’est pas prête. l’OM, Angers et hier soir Brighton n’ont jamais réellement étaient inquiétés par les hommes de Cardoso qui devront montrer un autre visage le week-end prochain pour exister face à l’AS Monaco, un des favoris du championnat de Ligue 1.

Lucas Evangelista, le milieu brésilien arrivé en provenance de l’Udinese et décrit comme le sauveur d’un secteur offensif malade, n’a pas su tirer le groupe vers le haut. Positionné côté droit, il n’a pas encore acquis les automatismes et sa préparation physique a semble t-il était insuffisante. En défense, Diego Carlos et Abdoulaye Touré n’ont été que l’ombre d’eux mêmes.
15ème de Premier League, Brighton a donc battu Nantes 2-1, grâce des buts de Hemed (36e) et Gross (44e), malgré la réduction de l’écart par Rongier (80e), servi involontairement par Lucas Evangelista.

Pour exister samedi prochain face à l’AS Monaco, il faudra donc espérer un malentendu. Quand un mercato ne démarre que quelques jours avant la reprise, il ne faut pas s’attendre à des miracles.

Le groupe : Tatarusanu – Kwateng, Djidji, Diego Carlos, Lima – Moutoussamy, Touré (Krhin, 88e – Evangelista, Rongier, Dabo (Ngom, 85e) –