Lors de la conférence de presse qui portait sur le déplacement du FC Nantes à Lyon, le talentueux Monsieur Ranieri a livré un sketch qui aurait pu nous faire hurler de rire si la situation n’était pas aussi dramatique. Ce grand moment de théâtre restera sans aucun doute dans les annales du club.

 

L’entraîneur nantais a trouvé des explications surréalistes son absence aux soixante-quinze ans du FCN et son voyage à Londres. Au moment de justifier son voyage outre Manche le week-end dernier, l’entraîneur nantais a cherché ses mots. L’attachée de presse a soufflé : « II a eu un dégât des eaux dans son appartement en Angleterre ».
Cette virée de l’autre côté de la Manche, où une partie de son staff l’a rejoint, fait jaser d’autant qu’il a assisté à deux matches, Manchester United-Tottenham (samedi) et Arsenal-West Ham (dimanche).
« Donc, quand je vais à Londres, vous dîtes que je veux aller en Angleterre ? Quand je vais à Rome, je veux aller en Italie ? J’ai signé un contrat ici, pour deux années, je vais terminer ici », a-t-il répliqué, devant une assistance qui n’en croyait pas un mot…

Son absence la fête des soixante quinze ans du FC Nantes, auquel il était convié, a également été évoquée et la réponse du Mister montre bien que le showman a de la ressource : « J’étais en train d’y aller mais mon chauffeur s’est trompé de route. Nous sommes arrivés du mauvais côté, il y avait trop de voitures et on n’a pas pu y accéder, donc je lui ai dit d’aller directement à l’aéroport. » Pour décoller dans la foulée vers Londres où un plombier était annoncé dés le lendemain matin.
« Je sais que ça laisse penser beaucoup de choses, parce que c’est votre travail », a-t-il poursuivi sans se départir d’un ton ironique. « Je dois travailler et vous devez écrire. Or, pour écrire tous les jours, vous devez avoir quelque chose. Je vous le donne, je suis votre ami. Sur quoi vous écririez sinon ? »
Que le coach s’amuse avec la presse, on considérera que c’est de bonne guerre. Par contre, il ne faut pas jouer avec les supporters, qui, pour la plupart, souhaitent maintenant son départ le mois prochain…