Il y a juste un mois, le mot « relégation » revenait régulièrement dans la bouche des suiveurs du FC Nantes qui mettaient même en doute la version qui consistait à dire que Miguel Cardoso n’y était pour rien, que c’était son groupe qui était défaillant. Mais ça, c’était avant…

 

Car, trois victoires plus tard, la reprise en main de l’équipe par Vahid Halilhodzic a porté ses fruits. Jeudi, comme le souligne ce matin le journal l’Equipe, les deux cent cinquante supporters venus à la Joneliére n’ont peut-être pas reconnu leur équipe. Déjà parce qu’ils ne l’avaient pas forcément vue depuis cet été, Miguel Cardoso n’ayant ouvert le centre d’entrainement que deux fois lors de ses trois mois à la tête des Canaris. Depuis l’arrivée d’Halilhodzic, le 2 octobre, le FCN accorde une séance publique par semaine.

A la sortie de la défaite de son premier match à Bordeaux, alors que le bosnien n’avait bénéficié que de trois jours de préparation pour remodeler l’équipe, ses propos étaient sans concession : « II faut que tout le monde sache qu’on est mauvais. Il nous manque tout : le physique, la tactique, le mental, la technique, l’équipe est en deuxième division. »
Les propos avaient fait mouche car dès le match suivant, sur la pelouse, les intentions n’étaient plus les mêmes. Et maintenant, à l’entraînement, ça rigole, le petit dej est pris ensemble, les brésiliens se mêlent aux français et réciproquement, l’intensité des séances d’entraînement est acceptée par le groupe tout entier. Et quand ça rigole, ça gagne.

Dans ce contexte, Le Fc Nantes devrait pouvoir contourner sans souci l’obstacle d’un Guingamp moribond, 16ème au classement et qui a du mal à exister cette année malgré un léger retour à la confiance du à une qualification en Coupe de la Ligue.

Seule ombre au tableau pour les nantais, Tatarusanu est toujours incertain, car pour le reste, l’entraîneur nantais dispose de la totalité de son groupe duquel il a écarté Matt Miazga.

A lire également :

– Stade 2 à l’heure nantaise
– Son passage éclair à Nantes n’a pas plaidé en sa faveur
– Des stats qui donnent confiance