FC Nantes : Encore une voix qui spécule sur le départ de Conceiçao

nantes-conceicao

Maintenant que nous sommes débarrassés de la question existentielle du maintien, maintenant que l’Europe est à ranger dans la boîte à rêves, une question taraude l’esprit des supporters : Sergio Conceiçao sera t-il sur le banc nantais pour la reprise du championnat début août ?

Sacha Tavolieri, journaliste et correspondant pour RMC en Belgique, proche du Standard de Liège, met à nouveau le doute sur l’avenir du technicien portugais en Loire Atlantique.

Ce point de vue fait suite à d’autres rumeurs laissant entendre que Sergio Conceiçao pourrait se laisser bercer par des sirènes venant de clubs plus huppés que le FC Nantes. Après le limogeage lundi d’Aleksandar Jankovic, le Standard de Liège est à la recherche d’un entraîneur pour la saison prochaine. Franky Vercauteren, Peter Maes, José Jeunechamps, Mircea Rednic et László Bölöni sont cités mais le nom de l’entraîneur du FC Nantes revient avec insistance. Il est en tout cas le favori des supporters liégois. « Il ne prolongera pas son bail au-delà de cette année. » affirme Sacha Tavolieri.  » Il pourrait donc être libre, mais il est évidemment très cher. Mais comme le président du Standard ne semble pas regarder au portefeuille, c’est une solution très plausible, même si d’un autre côtéle président a dit qu’il ne voulait pas ‘à tout prix faire plaisir aux supporters’… Le projet du Standard pourrait plaire à Conceiçao et il ne serait pas contre abandonner Nantes en fin de saison pour tenter l’aventure. ».

Le journaliste a cru bon ajouter sur Twitter : « L’hypothèse d’un changement dans l’organigramme sportif du FC Nantes devient de plus en plus plausible. Je pense que c’est clair : que l’année prochaine, il est possible que Conceiçao ne fasse plus partie de l’organigramme sportif du FC Nantes ».

Comme il l’avait fait lors des rumeurs de départ vers Leicester, Waldemar Kita chantera certainement le refrain : « On ne quitte pas Nantes pour Liège … » mais en attendant, les projecteurs sont un peu trop tournés vers l’entraîneur pour que nous puissions dormir tranquille…

 

 

FacebookTwitterGoogle+Partager