FC Nantes – ESTAC : Les 3 points sinon rien !

Selon le journal l’Equipe, le FC Nantes devrait terminer à la neuvième place du championnat de Ligue 1 saison 2017-2018, bien loin des objectifs annoncés par le club depuis de nombreux mois.

 

Pour en arriver à ce résultat, les spécialistes autoproclamés du journal se sont basés sur le parcours calamiteux du Fc Nantes depuis la reprise de janvier. Après une première moitié de saison fructueuse, source de belles espérances, Nantes n’a pris que sept points en neuf journées en 2018, un rythme de relégable (18ème sur la phase retour) qui cadre mal avec l’objectif de la cinquième place.

Après l’avoir détenue pendant cinq mois, les Canaris l’ont cédée à Montpellier puis à Rennes, au cours d’une série de cinq matches sans succès. Les voilà dans l’obligation de profiter de la venue de Troyes puis d’un déplacement à Metz pour ne pas rester plantés.
« On est loin d’être décrochés », se rassurait jeudi Léo Dubois. « On est peut-être même plus à l’aise quand on est poursuivants. Ça va être à nous d’aller la chercher. En tout cas, c ‘est l’objectif, et on travaille très bien. Ca va revenir. »
Nous aimerions bien partager l’optimisme du capitaine qui ne sera plus nantais la saison prochaine, mais force est de constater que rien ne va plus chez les Canaris. Le FCN a tendance à être rejoint quand il mène, à force de ne pas marquer le deuxième but qui règle tout, ayant perdu quatre points dans le temps additionnel, à Marseille (1-1, dimanche) et à Toulouse (1-1. le 17 janvier). Il coince à la Beaujoire, où il a plus de mal à gérer le curseur entre sécurité et prise de risque. il se montre plus fragile sur coups de pied arrêtés et moins efficace devant, où ça manque de changements de rythme.

Troyes, qui se traîne en bas de classement, aurait pourtant était une proie facile si il n’y avait pas ce contexte de tristesse qui va envelopper la rencontre de ce soir. Philippe Daguillon, le kiné historique du club, avec 33 ans de service, d’histoire et d’amour pour le FC Nantes, s’est éteint après une longue maladie et beaucoup auront du mal à retenir les larmes au coup d’envoi du match.

Écarté des deux derniers matches après une altercation avec son entraîneur, Jean-Louis Garcia, Adama Niane sera titulaire à Nantes. L’objectif aubois sera de mettre fin à une interminable série de neuf défaites à l’extérieur alors que Nantes devra composer sans Pallois (suspendu), ni Kayembe, à nouveau blessé. Remis d’une rupture des ligaments du genou droit, le Belge souffrirait cette fois d’une entorse du genou gauche et devrait se refaire opérer.

Le FC Nantes plus gagné à domicile en Ligue depuis le 17 décembre 2017 et une victoire 1-0 contre Angers et la pelouse de la Beaujoire accueillera ce soir les deux équipes de Ligue 1 qui ont le plus faible taux de possession : Nantes (43%) et Troyes (42%). Match chiant en perspective ? Allez les Canaris, faites nous encore rêver à un possible réveil !

La stat : En 12 matchs joués dans l’élite à la Beaujoire, l’Estac ne s’est jamais imposée, encaissant un total de 29 buts pour 7 marqués.

fichetroyes2018

 

Share