FC Nantes : Le rapport secret de Conceiçao

conceicao-der

Après de prolonger son contrat au FC Nantes, et donc avant son acte de traîtrise, Sergio Conceiçao avait transmis à Waldemar Kita un document où il détaillait les axes de travail sur lesquels il comptait insister.

Le journal l’Equipe a pu prendre connaissance de ce document à usage interne.

En gros, Nantes bossait un peu trop à la cool avant l’arrivée du portugais et Conceiçao comptait bien serrer encore la vis cette saison.
Ce document contient entre autres des chiffres assez éloquents. Plus les joueurs courent, plus ils gagnent les matchs. Le détail des kilomètres parcourus par les joueurs au cours d’un match atteste ce constat. Sous René Girard (16 matches), le FCN n’a parcouru plus de 120 kilomètres qu’à deux reprises, à Dijon et Nancy (une victoire 1-0, un nul 1-1). Le changement opéré par Conceiçao est frappant : une fois sur deux (11 en 22 journées), Nantes parcourt plus de 120 kilomètres et, sur ces onze matches, glane dix succès pour une seule défaite : 0-4 à Monaco. Conceiçao note aussi combien le contrôle strict et régulier du poids des membres de l’effectif a eu de l’impact sur le rendement de l’équipe et sur l’hygiène de vie de quelques-uns.

Certaines personnes sont également pointés du doigt dans ce document, comme les kinés qui en prennent pour leur grade. Nicolas-Pierre Bernot est encensé « très professionnel et disponible », mais ses trois collègues sont saqués. Philippe Daguillon est « le plus expérimenté mais aussi celui pour lequel j’attends beaucoup plus » détaille Conceiçao. Julien Monteillet est « professionnel mais doit être plus disponible ». Philippe Chantebel est « expérimenté et professionnel, il est le moins présent ». Il ajoute : « Le point négatif que je relève est le manque de fermeté vis-à-vis des joueurs comme, par exemple, interdire de manière radicale l’usage des appareils multimédias lors de leur session de travail. »

Le but de ce document était de faire prendre conscience à Waldemar Kita qu’il y avait encore du pain sur la planche et Conceiçao avait même listé ses exigences de démarrage pour la saison à venir :

- L’organisation d’une réunion chaque semaine entre le coach pro, le coach de la réserve et le responsable du centre de formation.
– Un vestiaire rénové et plus confortable.
– Achat de lots de chasubles de couleurs différentes
– Achat de 25 GPS pour le centre de formation pour mieux contrôler l’activité des joueurs.
– Mettre en place un système de caméras sur les terrains de compétition et d’entraînement du club pour pouvoir faire de l’analyse vidéo.
– Mettre de la lumière sur les deux terrains réservés à l’équipe professionnelle.
– Modifier l’encadrement de l’équipe réserve et des moins de 19 ans qui ne fonctionne plus (manque de communication, d’exigence sur le plan technique selon Conceiçao).
– Présence d’un médecin lors de l’entraînement des joueurs de l’équipe première.

Waldemar Kita a t-il transmis cet audit à Claudio Ranieri et celui-ci souhaitera t-il s’inspirer des grandes lignes pour tirer encore le club vers le haut, comme Conceiçao avait l’intention de le faire. C’est la question à laquelle le président ne tardera pas à répondre.

 

FacebookTwitterGoogle+Partager