FC Nantes : L’infirmerie déborde, Kita aussi

blessures

Un point médical devrait être fait aujourd’hui à l’infirmerie du club, mais Claudio Ranieri pourrait être privé de Diego Carlos et de Valentin Rongier deux atouts maitres, pour plusieurs semaines.

Le milieu nantais s’était déboîté l’épaule droite en début de match. A priori, sa blessure ne nécessiterait pas d’opération, mais il pourrait être absent quelques semaines. Diego Carlos, lui, avait terminé la rencontre avec l’épaule et le bras gauche strappés, après avoir été victime d’une faute grossière du milieu marseillais Maxime Lopez, qui s’en est sorti sans avertissement, ce qui provoque une colère noire du président Kita.

« Il a la clavicule cassée, j’en ai ras le bol, je vais demander à la commission de discipline qu’elle revoit ce qui s’est passé », rouspète le président nantais. « Pour moi, ça valait un rouge, l’arbitre voyant le joueur blessé et sortir avant de revenir avec le bras en écharpe. Il y a eu un gros problème d’arbitrage sur ce match. L’arbitre était encore en vacances, c’est de pire en pire, une catastrophe. Il a expliqué que notre joueur n’avait pas été blessé à la jambe, alors il n’a rien eu. On ne peut rien leur dire et il n’y a rien à faire. Mais je vais envoyer un courrier à la commission pour qu’elle revoit les images. »

En ajoutant les sorties sur blessure de Bammou (cuisse) et de Kacaniklic (ischio-jambiers), et en plus du forfait de Léo Dubois, qui a évoqué un petit pépin physique, ce match contre l’OM a été destructeur.

Si l’on ajoute à cela que le but marseillais est certainement entaché d’une main, d’une faute et d’un hors jeu et que l’a aussi l’arbitre n’a rien vu, la coupe est pleine pour Waldemar Kita. Malgré plusieurs ralentis, on a pourtant toujours du mal à trouver des certitudes sur ces différents points et de fait, on pourrait comprendre la non-décision arbitrale.

Avec cette montée au créneau, le président Kita cherche certainement à masquer le problème numéro un des canaris : l’inefficacité offensive. Pour gagner des matchs, il faudra savoir marquer au moins un but, ce que n’ont pas réussi à faire les nantais depuis le 12 juillet …

 

FacebookTwitterGoogle+Partager