A l’approche de la fin de saison, les inquiétudes commencent à se faire sentir au niveau de l’effectif professionnel qui pourrait subir une érosion dommageable lors du prochain mercato estival.

 

Mais il y a peut être plus grave et c’est Presse Ocean qui a osé il y a quelques jours mettre en lumière un tabou. La gestion des jeunes au FC Nantes et donc l’avenir du club.

Durant cette quinzaine internationale, plusieurs jeunes nantais comme Abdoulaye Dabo (U17), Thomas Basila et Elie Youan en U19, ont été appelés en sélection.
Mais alors que leurs partenaires en Bleu goûtent aux entraînements professionnels dans leurs clubs respectifs, font de temps à autres des apparitions dans les matchs des pros, les petits Canaris restent cantonnés dans leurs tranches d’âge respectives. C’est le cas également d’autres jeunes du Fc Nantes comme Alegue, Kolo Muani, Bouriaud, Moustache, Louza, Pereira de Sa qui s’ennuieraient grave à la Jonelière.
Avec une motivation en berne, certains d’entre eux auraient des envies pressantes d’ailleurs. À l’image de Batista Mendy, jeune défenseur de 18 ans qui évoluait en réserve il y a encore peu, qui a refusé au début du mois de signer pro (malgré un contrat longue durée, une prime à la signature et un salaire de joueur pro confirmé) et qui est annoncé à Brighton.

Dans ce climat de morosité ambiante, il y a également des départs prévus dont on parle moins comme celui d’Alexandre Klawiter (responsable de la logistique auprès du staff).
L’homme à tout faire du club (il s’occupe notamment de trouver des logements aux joueurs, de l’ouverture d’un compte bancaire, d’une ligne téléphonique, d’une connexion internet, de la sécu, de l’obtention d’un visa pour les joueurs étrangers, des contrats gaz-électricité, de la crèche, de l’école pour les enfants, des cours de langue, etc… Bref un rouage essentiel au club), serait démissionnaire selon le quotidien.

Mais que fait donc la police ? Pourrait t-on s’étonner. Elle gère le projet du nouveau stade. What else ?