Le nombre 13 est au centre de nombreuses superstitions. Le terme technique pour qualifier la peur du nombre 13 est une triskaïdékaphobie, et pour la peur du vendredi treize paraskevidékatriaphobie. Pour certaines personnes le nombre 13 peut au contraire porter bonheur. Pour le FC Nantes, choisis ton camp camarade !

[themoneytizer id= »10701-25″]

 

Depuis hier, toutes les sources convergent vers un nom pour nommer le remplaçant de Miguel Cardoso, qui a épuisé tous ses jokers et qui fera ses adieux sur le banc du FC Nantes à l’issue du déplacement à Lyon. 32 ans après, après avoir porté les couleurs du club comme joueur, Vahid Halilhodzic va faire son grand retour comme entraîneur des Canaris.

En juin dernier, pour remplacer Claudio Ranieri, Waldemar Kita souhaitait un entraîneur jeune qui s’inscrirait dans la durée et, paradoxe, il avait refusé Jocelyn Gourvennec qui voulait signer pour 3 ans. Le choix s’était porté sur Miguel Cardoso, moins exigeant sur les termes de son contrat, et qui sortait d’une expérience réussie au Portugal.
Cet été, Waldemar Kita avait écarté Coach Vahid, à cause de son âge canonique et des réactions négatives en interne.
Le président nantais, qui cultive les paradoxes, a cette fois-ci de faire appel à l’entraîneur à poigne, le seul capable (et surtout disponible) de réveiller un collectif qui a lâché Cardoso, quoiqu’il en dise.

La rupture s’est produite au stage de reprise en Haute Savoie où le coach a tenté d’imposer des méthodes qui ont été d’emblée refusées par plusieurs cadres du groupe. de là à penser que plusieurs joueurs ont déjoué depuis ce temps pour enfoncer le coach, il n’y a un qu’un pas, que nous ne franchirons pas…

En tout état de cause, pour remettre de l’ordre dans la maison jaune, le président a besoin d’un caractère fort, un coach qui saura aboyer sur les joueurs pour les faire avancer dans le droit chemin, un Conceiçao en plus vieux en quelque sorte. Et ce profil là, disponible sur le marché, il n’y a que le bosnien de 66 ans, sans club depuis son limogeage de la sélection du Japon en avril, qui l’incarne.
Après, cela durera ce que cela durera … On sait bien que les caractères (trop) trempés du président et de l’entraîneur ne sont pas compatibles sur du long terme, mais le but est de redresser le tir dans l’urgence avant que le navire nantais coule pour de bon. Dans cet esprit, Coach Vahid devrait être sur le banc pour le déplacement à Bordeaux.

Il y en a un qui doit bien rigoler ce matin, c’est Nicolas Pallois, le seul qui a vraiment eu le courage, pour ne pas dire autre chose …, d’affronter Miguel Cardoso. Le défenseur n’a pas hésité à lui dire publiquement le fond de sa pensée, là ou d’autres clamaient en public que tout allait bien, ce qui lui a valu une entrée VIP au loft de la Jonelière.

[themoneytizer id= »10701-2″]

[themoneytizer id= »10701-16″]