Cet adage, un joueur du Fc Nantes se l’est pour l’instant approprié.

 

Fin août, le FC Nantes semble avoir flairé le bon coup financier en vendant son latéral gauche brésilien Lima au Zenith St Petersburg. In extremis, alors que le joueur était en salle d’embarquement, le club russe faisait machine arrière.

Sûr de son coup, la direction du Fc Nantes avait pris les devants et embauché Charles Traoré pour 3 saisons. De statut de titulaire potentiel, Charles Traoré devenait donc remplaçant d’un joueur considéré comme titulaire indiscutable par les entraîneurs nantais successifs.
Girard, Conceiçao, Ranieri, Cardoso ne juraient que par Lima, qui pourtant fait partie des joueurs de Ligue 1 qui perdent le plus de ballons, malgré une notoire qualité de centres et de frappes.
A la mi septembre, alors qu’il n’était toujours pas apparu en match, l’ex joueur de l’ESTAC était toujours plein d’espoir : « Le coach m’a parlé pour me dire que j’aurais ma chance. II m’a montré qu’il comptait sur moi et me voulait vraiment. Ça, c’est quelque chose d’énorme. C’est à lui de faire ses choix. Je les respecte. Je n’ai pas peur de la concurrence mais le plus important, c’est le groupe, pas l’individu. »
Mais ça c’était avant, avec Miguel Cardoso.
Si le portugais n’a jamais souhaité tenté l’expérience, et on se demande bien pourquoi, Coach Vahid osera t-il titulariser un jour Traoré en lieu et place de Lima, voire faire jouer les deux en utilisant Lima comme ailier ? Les semaines à venir nous le diront.

En attendant, Charles Traoré s’impatiente en silence mais s’accroche à l’idée que Lima quittera vraisemblablement le club en fin de saison, bien que son contrat ait été prolongé jusque juin 2022. La porte de la titularisation serait alors grande ouverte pour le malien, à condition bien sûr qu’un coach veuille bien l’essayer d’ici là…
On attend avec impatience les prochaines compositions de Vahid Halilhodzic qui, cette fois-ci, aura disposé de temps pour y réfléchir, ce qui n’était pas le cas pour le match de Bordeaux.