FC Nantes : Pour Conceiçao, il ne s’agit pas d’un coup d’arrêt

c1

L’élimination de Nantes en Coupe de la Ligue face à Nancy, qui a suivi la triste prestation en Coupe de France face à Blois sont, pour certains, un signe de fatigue d’un groupe « maltraité » par le coach.

En effet, depuis son arrivée, Sergio Conceiçao a multiplié les séances d’entraînement, réduit la période de vacances à son plus strict minimum, n’applique aucun turn over et le calendrier du FC Nantes ressemble aux cadences infernales.

Sergio Conceiçao réfute cette idée de « coup de moins bien » physique : « On ne doit pas oublier les quatre matches que l’équipe a fait en changeant deux ou trois joueurs, mais avec pratiquement la même équipe. Je choisis toujours le meilleur onze, même si quelqu’un est un peu plus fatigué. C’est pas facile de jouer tous les trois jours quand le groupe n’est pas si grand. Mais je ne pense pas que le souci soit physique. Quand vous voyez la deuxième mi-temps, ce n’est pas possible pour une équipe qui n’est pas bien physiquement de donner une réponse comme ça.
La deuxième mi-temps contre Nancy ? On a été 99% du temps dans leur moitié de terrain, on s’est créé 6 ou 7 occasions devant le but et on n’a pas marqué. Si un ballon rentre, le match est différent parce qu’on revient dans le match. Mais on n’a pas été capable d’être efficaces aujourd’hui. C’est dommage ».

L’absence d’efficacité est donc la seule excuse avancée par le coach nantais. Avec l’arrivée de Pardo, qui devrait apporter un plus offensif, le match à Toulouse sera un bon test pour mesurer la capacité du groupe nantais à rebondir et à se projeter sur la deuxième partie du championnat.

FacebookTwitterGoogle+Partager