FC Nantes : Sigthorsson ne coûte plus rien

Kolbeinn_Sigthorsson

Kolbeinn Sigthorsson est réapparu à la Jonelière à la mi-janvier, comme si de rien n’était, après que la médecine du travail ait donné son accord. Depuis, l’islandais de 27 ans prend part aux entraînements collectifs des Nantais.

Encore à court de rythme mais investi, l’attaquant international islandais (44 sélections), qui n’a plus joué depuis le 28 août 2016 (0-1, à Bordeaux) en raison de blessures et d’opérations à un genou, « revient très bien » laisse entendre le FCN, comme le signale ce jour le journal l’Equipe.
Du coup, Nantes devrait reprendre en charge celui qui avait été transféré de l’Ajax Amsterdam en 2015 pour environ 3,5 MC, avec des émoluments à hauteur de 150 000 euros brut, ce qui le resituerait en haut de la grille nantaise.
Sigthorsson (sous contrat jusqu’en 2020) s’était blessé avec sa sélection début septembre 2016 alors qu’il venait d’être prêté un mois plus tôt à Galatasaray, qui ne l’a jamais vu jouer. Le prêt avait été rompu fin décembre 2016, il avait ensuite disparu de la circulation, et cela fait dix-sept mois qu’il n’a pas rejoué en compétition.
En France, pour une blessure de longue durée, le club doit normalement assurer le salaire du joueur durant quatre-vingt-dix jours. Au-delà, le joueur perçoit normalement des indemnités de la Sécurité sociale auxquelles s’ajoutent, en principe, s’il l’a contractée, son assurance individuelle qui lui garantit le maintien de son salaire.

Difficile de savoir à quel moment Nantes a cessé de l’avoir à sa charge puisque son indisponibilité a été constatée quand il était en Turquie, où les règles ne sont pas les mêmes qu’en France. Reste que le FCN pourrait ne le reprendre en charge totalement qu’à partir du moment où il aura rejoué. Pour le moment. il serait encore considéré comme étant en phase de reprise, et non apte, donc non payé.

Dès qu’il rejouera le Fc Nantes devrait normalement lui reverser son salaire initial..

 

FacebookTwitterGoogle+Partager