La vie n’est pas un long fleuve tranquille pour Yassine El Ghanassy, un des « mal-aimés » de Claudio Ranieri.

[themoneytizer id= »10701-25″]

 

Après avoir passé six mois sur le banc avec à son actif quelques rares apparitions, le milieu de terrain offensif belge, recruté l’été dernier, vient de se voir condamner à six mois de prison ferme et à deux ans d’interdiction de conduire par le tribunal de police de Bruges. L’ancien joueur d’Ostende comparaissait pour la quinzième fois devant le tribunal de police, selon les médias belges, qui précisent qu’il a déjà dû repasser son permis par le passé et qu’en octobre dernier, sa Porsche 911 Carrera 4 avait été confisquée après un important excès de vitesse.
El-Ghanassy a la possibilité d’interjeter appel de ce jugement, mais avec un tel pedigree, il y a peu de chance que cet appel ait l’efficacité recherchée.

Comme si un malheur ne suffisait pas pour le FC Nantes, Joris Kayembe, une autre recrue de l’été dernier, qui venait de passer six mois à l’infirmerie à cause des ligaments du genou droit, pourrait y retourner pour cette fois-ci les ligaments du genou gauche, qui auraient lâché en première période du match face à l’OM. Déjà en 2013, l’ailier avait du subir une opération concernant ce maudit genou gauche.

Une bonne nouvelle néanmoins, Santy Ngom (11 matches de L1 dont 4 titularisations, 1 but) a été appelé en sélection du Sénégal pour la première fois par Aliou Cissé. Le sélectionneur a retenu un groupe de 30 joueurs pour les matches amicaux contre l’Ouzbékistan et la Bosnie le 23 mars à Casablanca (Maroc) et le 27 au Havre en matchs de préparation pour la Coupe du monde qui se tiendra en juin prochain.

[themoneytizer id= »10701-2″]

[themoneytizer id= »10701-16″]