Fc Nantes – Stade de Reims : un bon point pour Reims

nantes-reims

Rarement mis en danger, Reims a ramené un nul logique de Nantes. Au terme de ce match plutôt tristounet, le FCN a retrouvé pour sa part une certaine solidité défensive. Comme à l’aller, les deux équipes se quittaient sans but marqué. Sous les yeux de Claude Simonnet, ancien président de la FFF, le match n’a pas été le plus fou fou de la saison. Aucune des deux équipes n’est de toute façon réputée pour aimer faire le jeu.
Reims a justifié son étiquette d’équipe difficile à bouger à l’extérieur, avec un trio d’attaquants vifs et rapides (Fortès-Courtet-Ayité). Après avoir gagné entre autres à Lille, à Lyon et à Marseille, les Champenois auraient même pu empocher la mise si la frappe de Fortès n’avait pas trouvé Riou, puis la barre, sur sa route (43e) ou si Courtet, idéalement placé face au but nantais, n’avait pas dévissé sa reprise (47e).
Au classement, Nantes et Reims, 5 et 6e avec 33 points chacun mais une meilleure différence de but pour les joueurs de Der Zakarian (+2 contre +1) se rapprochent du maintien mais ratent l’occasion de s’assurer une place européenne.

NANTES – REIMS : 0-0
Spectateurs : 27.000
Arbitre : M. Lesage
AVERTISSEMENTS : Nantes : Veigneau (90’+5). Reims : Tacalfred (32′), de Preville (79′), Charbonnier (90’+6).
NANTES : Re. Riou – I. Cissokho, Vizcarrondo, Djilobodji, Veigneau – Gakpé (Trebel 90’+1), Veretout, Bedoya (Aristeguieta 76′), Deaux, Bessat (Is. Bangoura 58′) – Djordjevic (cap). Entraîneur : Michel Der Zakarian.
REIMS : Agassa – Mandi, Tacalfred (cap), Weber, Turan – A. Devaux, Krychowiak, Oniangue (Charbonnier 85′) – Fortes (Atar 81′), Courtet, F. Ayité (de Preville 69′). Entraîneur : Hubert Fournier.

FacebookTwitterGoogle+Partager