FC Nantes – Stade Rennais : Ce soir, ça passe ou ça casse

Fin ou début de suspense ce soir à la Beaujoire ? Ce sera aux joueurs de décider. En cas de victoire face à Rennes, le FC Nantes pourra se remettre à croire à une qualification pour l’Europa League. Une défaite et cela en sera fini des espoirs d’Europe.

 

Les spectateurs de la Beaujoire attendent un feu d’artifice ce soir, mais pas celui qui a été concocté par les dirigeants pour l’anniversaire du club. Le feu d’artifice attendu concerne bien le terrain et l’attitude des joueurs pour ce derby de la dernière chance. Rennes n’a plus perdu face à Nantes depuis 2013 et il grand temps que cela cesse.
Pour Nantes, ce match ressemble vraiment à une dernière chance de montrer que l’espoir européen ne s’échappe pas complètement. « 0n laisse passer des opportunités, et même si on n’est pas largués, on va l’être au bout d’un moment et ce sera trop tard » juge Valentin Rongier. « Donc, c’est là qu’il faut mettre les bouchées doubles. »

Comme prévu, Diego Carlos est finalement forfait. Le défenseur du FC Nantes rejoint ainsi René Krhin, également blessé, ainsi que Léo Dubois, suspendu. Koffi Djidji sera donc rebasculé dans le couloir droit, lui qui aurait tant aimé partager la charnière centrale avec Pallois. Enock Kwateng, Samuel Moutoussamy et Santy Ngom reviennent dans le groupe.

Sabri Lamouchi, l’entraîneur de Rennes, a dévoilé un groupe de vingt joueurs. Le technicien des Rouge-et-Noir doit toujours faire sans Hamari Traoré, blessé à la cheville. Benjamin André et Ismaïla Sarr manquent également à l’appel, les deux joueurs purgeront un match de suspension. Non retenu contre Metz samedi dernier, Thomas Brandon fait son retour.

Rennes est capable du meilleur en cette fin de saison mais il y a eu l’accroc avec Metz et du coup, le mental des Canaris est reparti au jaune. Avant de passer au vert ce soir et d’attaquer le money time avec un état d’esprit guerrier.

 

Share