Stéphane Sellami, grand reporter au Point, Brendan Kemmet, qui collabore notamment au Parisien et Mathieu Grégoire, journaliste à l’Équipe, viennent de commettre un fort intéressant ouvrage (Les Parrains du foot chez Laffont) sur les rapports troubles entre le football et le milieu. Le FC Nantes tient une petite place dans le bouquin.

 

Christophe Guazzelli, ancien footballeur passé par les bancs du FC Nantes de 2009 à 2010 après avoir été formé à Clairefontaine et passé successivement au PSG et à l’AS Monaco, est tombé plus bas que terre.

Le 12 juin 2018, on apprenait que le joueur était impliqué dans une affaire de meurtre comme le révélait Le Point :

[... Les enquêteurs de la Brigade nationale de lutte contre la criminalité
organisée corse et de la direction régionale de la police judiciaire d'Ajaccio ont
identifié deux suspects dans les meurtres de Jean-Luc Codaccioni et Antoine
Quilichini. Le premier se nomme Christophe Guazzelli, ancien footballeur étant
passé par les bancs du FC Nantes de 2009 à 2010. C'est lui qui serait l'auteur des
tirs ayant visé les deux hommes. Le second suspect n'est autre que Richard
Guazzelli, son frère. Les deux hommes sont les fils de Francis Guazzelli, membre
présumé du gang de la Brise de Mer assassiné en 2009 alors qu'il était sur la route.
Depuis la mi-décembre, Christophe Guazzelli purgeait une peine pour trafic de
stupéfiants. Ce double-meurtre serait une vendetta suite à l'assassinat de Francis
Guazzeli mais aussi ceux de Francis Mariani, parrain présumé de la Brise de Mer lui
aussi décédé en 2009, et Ange-Marie Michelosi, membre supposé du grand banditisme
corse tué en 2008....]

Le jeune milieu de terrain défensif était pourtant promis à un bel avenir, selon Stéphane Sellami, un des co-auteurs de l’ouvrage, interviewé aujourd’hui par Presse Ocean : « L’été 2009, il avait signé un beau contrat pro chez les Canaris, pour cinq ans, mais en décembre 2010, il a subitement quitté Nantes pour rejoindre la Corse. L’année d’après, il est « tombé » avec son frère prés de l’aéroport de Marignane en pleine transaction autour d’une valise de quinze kilos de résine de cannabis, avec 16 000 € en liquide. »

3 ans plus tard, après avoir purgé leur peine de prison, les deux hommes commettaient le double crime qui va maintenant les obliger à s’intéresser au foot, mais seulement devant la télé…

Vous êtes arrivés sur notre article via un agrégateur de news ? un lien externe ?
Très bien.
Mais saviez-vous que nos brèves n'étaient pas référencées sur ces sites ?
Pour être sûr de ne rien rater, placez cette page dans vos favoris :
http://planete-fcnantes.com/flash-actu/