Cet après-midi, sur les coups de 15 heures, nous serons entrés dans l’ère Vahid que nous souhaitons la plus longue possible. C’est avec le Derby de l’Atlantique que Vahid Halilhodzic va devoir prouver qu’il est l’homme de la situation.

 

Valentin Rongier, en bon capitaine, a bien saisi le deal : « Quand vous avez un nouveau patron, vous voulez lui prouver que vous faites du bon travail. Ça redonne un coup de jus à tout le monde. Ça met un peu plus d’intensité dans les séances. » Le nouvel entraîneur n’a dirigé que cinq séances, mais assez pour faire dire au milieu de terrain que le travail a radicalement changé : « Ce n’est plus du tout la même chose, il y a un point commun c’est qu’on travaille beaucoup les bases techniques avec des circuits de passes, des contrôles-passes, des redoublements. Là où c’est différent, c’est qu’on a fait beaucoup de jeu sur tout le terrain, à onze contre onze, alors qu’avec Miguel Cardoso, on jouait sur des espaces réduits. »
La philosophie du coach est simple : « Chez moi, il y a des choses fondamentales : on a le ballon, tout le monde joue ; on n’a pas le ballon, tout le monde défend ! » Le bosnien a déjà en tout cas balayé le travail de Miguel Cardoso sur le concept de la possession du ballon : « Je pourrais parler comme Guardiola si on me donnait Barcelone, le Bayern ou Manchester City… « , Une façon de dire sans le dire que son prédécesseur s’est fourvoyé…

Battus par le FC Copenhague en Ligue Europa jeudi, malgré une partie plutôt intéressante dans le contenu, les Girondins vont tenter de se remettre d’aplomb pour le Championnat. « Après un match comme ça, ce n’est pas facile » concède l’entraîneur Éric Bedouet. Bordeaux reste sur deux rencontres sans victoire. Dans leur quête d’un rebond, les Girondins seront privés aujourd’hui en défense centrale de Pablo, suspendu.

Au delà d’un bon résultat, c’est un redressement dans la manière qui est attendu aujourd’hui, car tout sorcier qu’il est, Coach Vahid n’a pas le pouvoir de transformer en profondeur son équipe en seulement cinq séances de travail. On sera donc indulgent sur le nombre de points ramenés de Gironde et on mesurera surtout les intentions et le respect des nouvelles consignes.