L’algorithme fou qui va donner raison au président Kita

Depuis plusieurs mois, et cela nous vaut quelques reproches, nous fustigeons la politique du président Kita concernant notamment sa gestion du sportif.

 

Les entraîneurs se succèdent à Nantes a un rythme inégalé dans le championnat de France, les périodes de mercato sont autant de moments difficiles à vivre tellement la politique du club, qui ne dispose même pas de cellule de recrutement digne de ce nom, prête à sourire.

Il y a quelques jours, le journal l’Equipe annonçait que le FC Nantes terminerait à la neuvième place du championnat de Ligue 1 saison 2017-2018, bien loin des objectifs annoncés par le club depuis de nombreux mois.

Pourtant, une autre simulation nous a interpellé. Pour étayer la thèse de la cinquième place toujours envisageable, le média But! a cité un chercheur de l’Université de Lille, Fabien Torre, qui a conçu un algorithme, permettant, journée après journée, de simuler la ligne d’arrivée en mai prochain.

Après la 29ème journée, les calculs du chercheur donne les résultats suivants :

Champion : PSG (Remarquez, sans algorithme, nous étions en mesure de vous le dire)
Les 3 suivants : Monaco (98 %), Marseille (80 %), Lyon (23 %).
La voiture balai : Metz (98 %), Troyes (63 %), Lille (55 %), Toulouse (28 %), Amiens (21 %), Strasbourg (21 %).

Le FC Nantes a 62% de chance de terminer dans le top 6
Et cerise sur le gâteau, Nantes (58%) terminera devant Rennes (42%)

Donc, le président Kita serait en train de gagner son pari, placer Nantes juste derrière le quatuor infernal (PSG-Monaco-OM-OL). Il est vrai que depuis des mois, on promet aux canaris une lente mais inexorable chute au classement, et, malgré quelques couacs depuis le début de l’année, la bande à Ranieri emmène toujours le peloton des poursuivants.
Alors, il reste Metz, St Etienne, Dijon, Rennes, Lyon, Montpellier, Angers, Strasbourg, donc la possibilité de prendre une quinzaine de points sans se faire violence. Avec 58 points au final, Nantes pourrait cette saison effectivement terminer cinquième…

 

Share