Le journal l’Equipe nous propose ce matin un long entretien avec David Mearns, le boss de la boite privée qui a localisé l’avion en quelques heures, là où les autorités britanniques avaient lâché l’affaire après 3 jours de recherches infructueuses.

 

Une chose est sûre, un des deux corps est bien dans la carlingue, entière, qui gît à 67 mètres de profondeur. La question qui se pose maintenant est de savoir s’il faut remonter l’épave à la surface. Hier, les autorités évaluaient la faisabilité d’un remorquage de l’avion et son coût. Il est en effet possible, aussi effroyable que cela paraisse, que l’action s’arrête là et que l’on se contente des photos sous-marines pour boucler l’enquête.

David Mearns est formel : « C’est une opération délicate mais faisable. On a déjà récupéré des avions dans des eaux bien plus profondes. Ce que je ressens, c’est que ça a besoin d’être fait. » Mais le dirigeant de la société Blue Water Recoveries émet un doute : « L’AAIB a une mission : c’est de déterminer les causes de l’accident. Elle n’inclut pas nécessairement la remontée de restes humains. Mais, dans ce cas, l’avion a été trouvé. Vous devriez vous poser une question : pourquoi être impliqué dans ces recherches, localiser l’avion et ensuite décider de ne pas le récupérer ? Surtout quand il y a un corps. Si cet avion était tombé dans un champ, l’AAIB aurait été le chercher et l’aurait placé dans un hangar pour l’étudier. Ils auraient aussi récupéré les corps. Quelle est la différence entre un avion dans l’eau et un avion sur terre ? »

La réponse est simple, cela coûtera de l’argent supplémentaire, mais quel serait le sens de ce déclenchement de recherches si l’action n’était pas menée jusqu’à son terme, c’est à dire la remontée de l’épave et du corps qu’elle contiendrait ? La famille, les amis ont besoin de faire leur deuil avec du concret. Hier, le père d’Emiliano a de nouveau affirmé qu’il voulait savoir ce qu’il s’était réellement passé pour pouvoir désigner le coupable.

Après avoir prié pour qu’il soit toujours en vie, les proches du joueur vont pouvoir prier pour que des fonds soient dégagés afin de faire remonter l’épave…