Le dossier du remplacement de Claudio Ranieri est ouvert

Cela est devenu un secret de polichinelle, Claudio Ranieri veut quitter le club en juin prochain, à un an du terme de son contrat. L’Italien aurait compris qu’il ne pourrait pas disposer à Nantes d’un effectif lui permettant de jouer durablement les premières places du championnat.

 

Son voyage surprise en Angleterre ce week-end, alors que le club fêtait ses 75 ans, est bien la preuve supplémentaire que l’esprit du technicien n’est déjà plus à Nantes. Waldemar Kita, selon plusieurs sources internes concordantes, aurait déjà ouvert le dossier de son remplacement.
Le président nantais avait un faible pour les entraîneurs étrangers, mais les coups de couteaux dans le dos portés par Sergio Conceiçao et maintenant par Claudio Ranieri auraient forcé Waldemar Kita a revoir son jugement. Payer un peu moins pour un coach de renom et offrir un peu plus de liquidités pour le recrutement de joueurs pourrait être la nouvelle devise au Fc Nantes.

Bien que rien n’ait été encore formalisé, un nom se détache, celui de Jocelyn Gourvennec, un temps en pétard avec le président nantais mais qui aurait depuis quelques temps assoupli sa position. Gourvennec, qui a fait les belles heures du FCN comme joueur (Voir vidéo ci-dessous), libre depuis son départ de Bordeaux cet hiver, pourrait accepter de relever un challenge qui lui redonnerait une crédibilité après son échec chez les Girondins.

Interrogé par le journal l’Equipe, Gourvennec ne s’est pas mouillé sur sa future destination : « J’ai envie d’entraîner, de travailler sur quelque chose qui a du sens. Je veux continuer mon métier dans de bonnes conditions. Je pense avoir les capacités pour aller le plus haut possible. »
Gourvennec retrouverait ainsi Nicolas Pallois, qu’il a coaché à Bordeaux et qui l’admire toujours : « Pour Pallois. je m’en veux. J’aurais du insister pour qu’il reste à Bordeaux. Ses négociations de contrat avaient duré, et cela l’avait braqué. II nous apportait de la force et du tempérament. »

Le gros bémol consiste dans le fait que l’ancien coach de Guingamp et de Bordeaux a horreur des présidents de club qui s’immiscent un peu trop dans le domaine du sportif. Waldemar Kita se défend en affirmant qu’il a beaucoup changé à ce niveau. Probable, mais l’intéressé en est-il convaincu ? Le nom de Gourvennec apparaît également dans la short list du président de Nice pour le remplacement de Favre. Et Nice a des chances de jouer l’Europe la saison prochaine …

Jocelyn Gourvennec a inscrit 32 buts sous le maillot du FC Nantes entre 1995 et 1998. 24 en championnat, 1 en Coupe d’Europe, 3 en Intertoto et 4 en Coupe de France/Ligue. Lors de la saison 1997-1998, il termine meilleur buteur du FCNA (12 buts).

 

Share