Le Mercato diésel du FC Nantes

rongier

Récapitulons, à 2 semaines de la reprise du championnat, seuls Kayembe et Awaziem ont débarqué au FC Nantes dans le cadre d’un pack de compensation suite au transfert de Conceiçao à Porto. Mais Kayembe est déjà out pour au moins six mois.

Amine Harit est parti le premier, Remy Riou a mis les voiles dans la foulée et Guillaume Gillet devrait également quitter les canaris. Heureusement, le joueur le plus prometteur fera au moins encore une saison au FC Nantes. Valentin Rongier, très réclamé et très bankable, aurait également pu faire partie de la liste des départs. Au micro de RMC, le milieu de terrain a pourtant reconnu un frein à ses envies d’ailleurs : « De toute façon, le président Kita ne voulait pas me laisser partir. »

A la question de savoir pourquoi le mercato du FC Nantes est ainsi à la traîne, Rongier lâche un indice : « Il y a des dossiers sur le point d’être bouclés, ça va venir. » Réalité ? Langue de bois ? Bottage en touche ? On peut légitimement se poser la question car rien ne bouge et les rumeurs d’arrivées ne font pas rêver…

Le dossier du remplacement de Kayembe serait, quant à lui, déjà refermé. Celui qui devait prendre la succession de Harit dans le couloir gauche ne sera pas remplacé, selon Ouest France. Claudio Ranieri aurait décidé de faire confiance aux hommes de couloirs en place (Thomasson, Iloki, Kacaniklic) et de promotionner des jeunes du centre de formation.

FacebookTwitterGoogle+Partager