Le Onze type du FC Nantes

onzetype

À deux jours de la reprise du Championnat, le journal l’Equipe, dans son édition du jour, nous propose un survol des 20 clubs de Ligue 1 et de leur Onze type pour cette journée de reprise.

Claudio Ranieri a préparé la saison, lors des quatre premiers matches amicaux du moins, sans aucune recrue.

Déjà, parce que deux d’entre elles, arrivées de Porto en échange de Sergio Conceiçao, se sont blessées (Kayembe s’est fait les croisés, Awaziem, après des soucis de santé, n’a joué que quinze minutes contre Hull City, 0-0 le 25 juillet).

Aussi, parce qu’elles n’étaient pas encore toutes arrivées. Avec le gardien roumain de la Fiorentina Tatarusanu et le défenseur de Bordeaux Pallois, c’est chose faite. En attendant, il s’est appuyé sur le schéma établi par son prédécesseur, en 4-4-2, et a parfois opté aussi pour une défense à trois.
Gillet, plus que jamais désireux de rejoindre l’Olympiakos, n’a disputé qu’une centaine de minutes et ne devrait plus apparaître sous le maillot nantais.

Au milieu, il y a donc Rongier et les autres. Contre Hull, le technicien a innové avec un 4-2-3-1 et Sala en pointe, en l’absence de Nakoulma.
L’arrivée de Pallois rebat les cartes en défense centrale : entre Djidji et Diego Carlos, il y en aura un de trop, mais le joueur formé à Nantes part favori.

En attendant d’autres recrues, le onze de départ pourrait ressembler à celui présenté ici. Mais, très rapidement, il va évoluer, forcément.

onze-type

 

FacebookTwitterGoogle+Partager