Le surprenant mercato du FC Nantes

grenier

Durant toute la durée du mercato hivernal, le président Waldemar Kita et son fils Franck ont été bombardés de propositions de joueurs par des agents ou personnes agissant comme tels. Pour en arriver à un résultat plus que surprenant, une clean sheet.

Il faut bien évidemment séparer le bon grain de l’ivraie car dans cette multitude d’offres se cachaient des joueurs en fin de vie ou en soins palliatifs depuis plusieurs mois dans leurs clubs. Il y avait par contre des bonnes opportunités dont Nantes n’a pas su profiter et la dernière en date fut la possibilité d’engager dans les ultimes heures du mercato le lyonnais Clément Grenier.

Le milieu de terrain de l’OL, au gros potentiel mais devenu lofteur en chef depuis que Bruno Genesio avait repris l’équipe, s’est engagé avec Guingamp dans les dernières heures du mercato alors que Waldemar Kita et Claudio Ranieri avaient lâché les chiens. Guingamp ? WTF ! L’amour du Kanak ? L’odeur du Roudourou ? Comprenne qui pourra …
Selon plusieurs sources, le Fc Nantes avait pourtant validé les prétentions financières du joueur qui a préféré tourner le dos aux Canaris comme l’avaient déjà fait plusieurs joueurs dans un passé récent. Le joueur a peut être craint de faire à nouveau banquette chez les Canaris, alors qu’il est beaucoup moins « barré » à Guingamp.

Déjà, il y a quelques semaines, le Fc Nantes avait échoué sur le dossier de l’attaquant polonais Teodorczyk, qui évolue à Anderlecht. L’agent du joueur, qui est aussi celui de Stepinski, avait du faire un portrait peu flatteur du club de Loire Atlantique…

Le président Kita ne nous avait pas habitué à des « clean sheet », lui qui était par le passé si prompt à recruter l’hiver. Fasse que les prochains résultats lui donnent raison…

 

FacebookTwitterGoogle+Partager