En justice, il est bien connu que parfois, il est plutôt bon de s’abstenir de faire appel. Tony Chapron vient de l’apprendre à ses dépends.

 

En toute logique, Tony Chapron n’arbitrera plus jamais. Alors qu’il devait prendre sa retraite à la fin de la saison, l’arbitre vient d’écoper en appel de six mois de suspension ferme plus deux avec sursis, au lieu de 3 mois en première instance. Dans le temps additionnel de Nantes-PSG, Tony Chapron avait expulsé Diego Carlos, qui l’avait involontairement bousculé, après l’avoir volontairement taclé, geste inédit dans le football.

Sa saison est donc bien terminée et, quand on sait qu’il avait averti sa hiérarchie qu’il souhaitait mettre un terme à sa carrière, il est probable qu’on l’ait vu pour la dernière fois sur un terrain à la Beaujoire.

chapron-show

Bien évidemment, il peut toujours décider de revenir sur sa décision d’arrêter, sachant qu’il n ‘y a désormais plus de limite d’âge pour arbitrer au plus haut niveau (45ans, avant). Encore faut-il qu’il satisfasse aux tests physiques, son statut d’international ne suffisant pas. La casserole qu’il traîne maintenant aux fesses est également suffisamment grosse pour l’empêcher de vouloir regoûter au haut niveau. On imagine maintenant les banderoles qui fleuriraient dans les stades à l’évocation de son nom…
Il peut également saisir le Comité national olympique et sportif français (CNOSF) pour une conciliation, démarche obligatoire avant de se tourner éventuellement vers les tribunaux. Mais il est peu probable qu’il s’engage dans cette procédure.