Le FC Nantes cherche à se renforcer sur le front de l’attaque mais pour le moment, il n’y a pas grand monde au portillon.

 Waldemar Kita, avec le consentement suspect de Claudio Ranieri, semble prétendre que le groupe, tel qu’il est, pourra répondre aux exigences d’une deuxième partie de saison qui s’annonce plus rude que la première.

Il y aurait pourtant un super coup à réaliser. Filip Djordjevic (30 ans) a été mis sur le marché par la Lazio de Rome. Sauf si vous venez de naître, vous n’êtes pas sans savoir que l’attaquant serbe a fait les beaux jours du Fc Nantes durant sept saisons de 2007 à 2014.
Malgré une réputation de « joueur difficile » et parfois colérique, Djordjevic avait su se faire apprécier par toutes les composantes du club et par les entraîneurs successifs pour son travail acharné à l’entraînement pour toujours être au top.
En 2014, il quitte les Canaris pour la Lazio de Rome. Une première saison ponctuée de 8 buts, une seconde avec 3 buts et le voilà maintenant lofteur romain. Le serial butteur, à 30 ans, n’entrant plus dans les plans de Simone Inzaghi, semble avoir perdu de sa superbe mais quoi de mieux que son club de coeur pour lui permettre de se relancer ?

Selon les informations de La Gazzetta dello Sport, la Lazio Rome cherche un point de chute à l’attaquant serbe, en fin de contrat en juin, en envisageant même de le laisser libre immédiatement. Selon plusieurs sources, la valeur de l’attaquant ne serait pas supérieure au million d’euros …

Arrivée à l’âge de 19 ans au FC Nantes, Filip Djordjevic n’avait-il pas déclaré au moment de son départ : « C’est mon club de cœur. Ce sera difficile cet été de reprendre les entraînements avec de nouveaux coéquipiers et dans un nouveau club, mais c’est aussi la vie d’un footballeur. Je voulais remercier tout le monde. Je sais que les supporters sont derrière moi depuis que je suis là. Je n’ai jamais eu le moindre problème ici. Je resterai Nantais toute ma vie. »