Mercato FC Nantes : Attention, prédateur en vue

vautour

Le premier match de championnat entre le Losc de Marcelo Bielsa et le Fc Nantes de Claudio Ranieri risque d’être chaud bouillant.

D’un point de vue sportif tout d’abord car tous les projecteurs seront braqués sur les premiers pas en Ligue 1 de deux entraîneurs charismatiques. Pour des raisons plus embarrassantes ensuite car le Losc est en train de se positionner comme prédateur des centres de formation de Ligue 1 et celui du FC Nantes serait devenu une cible privilégiée.

Le Losc du nouveau président Gérard Lopez aime les jeunes et plusieurs tentatives d’OPA non amicales se sont déjà produites depuis quelques semaines. Le centre de formation du FC Nantes est particulièrement menacé et Waldemar Kita serait bien inspiré de proposer des contrats pro aux jeunes les plus prometteurs avant que les prédateurs nordistes s’abattent sur la Jonelière.
Le PSG avec Fodé Ballo-Touré et Boubakary Soumaré ainsi que l’AS Monaco avec Chahreddine Boukholda et Kouadio-Yves Dabila ont déjà été victimes des vautours en quête de viande fraîche venus du nord..

La politique de ces rapaces consiste à recruter des joueurs avant la signature de leur premier contrat pro dans leur club formateur. Jusqu’ici les clubs pros français se refusaient de lorgner les autres centres de formation de L1 et de L2 pour y faire la cour à un stagiaire en fin de contrat.
Pas question de briser le pacte de non-agression admis tacitement par tous les dirigeants. Un pacte non écrit dont profite le Losc qui fait voler en éclats le gentleman’s agreement franco-français. Comme le souligne le journal l’Equipe, le coordinateur du centre de formation du Losc a demandé au FC Nantes de visiter la Jonelière et il aurait clairement laissé entendre que son club pourrait être amené à se positionner sur les Canaris les plus prometteurs…

 

FacebookTwitterGoogle+Partager