Il y a juste un an, Sergio Conceiçao jurait ses grands dieux, face aux supporters, aux médias et à Waldemar Kita, qu’il serait toujours nantais la saison suivante. Quelques semaines plus tard, il plantait un joli coup de couteau dans le dos à ce joli monde qui l’avait hissé sur un piédestal après sa fantastique remontada au classement.

 

Hier, interrogé par la presse après la défaite à Monaco, Claudio Ranieri a juré ses grands Dieux qu’il serait toujours à Nantes la saison prochaine : « Je suis sous contrat avec Nantes. Les médias disent un jour que je vais en Italie, un autre à Nice… Je serai à Nantes l’année prochaine car j’ai un contrat deux ans avec eux. »

C’est pourtant lui qui, il y a quelques mois, s’épanchait dans la presse sportive italienne pour faire acte de candidature au poste de sélectionneur de l’équipe nationale. Selon Le Parisien, c’est également le Mister himlself qui aurait, il y a quelques jours, laissé entendre à des membres de son staff que son départ pour l’Olympique Lyonnais était en très bonne voie.

Alors, quel crédit pouvons-nous accorder aux propos de Claudio Ranieri quand il affirme qu’il entraînera toujours le FC Nantes la saison prochaine ? A moins que les mauvais résultats des Canaris depuis la reprise de janvier 2018 n’aient entamé le crédit de l’entraîneur et que les courtisans battent déjà en retraite …