Mercato Fc Nantes : Claudio Ranieri inquiet

ranieri-inquiet

Les « mercato » en bois, une spécialité nantaise ? Déjà l’été dernier, René Girard s’était plaint des promesses faites par Waldemar Kita en matière d’arrivées sans lui donner finalement les moyens demandés.

L’hiver dernier, l’histoire d’amour naissante entre Waldemar Kita et Sergio Conceiçao avait failli tourné prématurément au drame quand le technicien portugais s’était aperçu que le mercato hivernal était encore celui du pauvre.

Les moyens d’une équipe compétitive, Claudio Ranieri espérait les obtenir quand il a signé courant juin son contrat de deux saisons avec le FC Nantes. A cette époque, le président des Canaris annonçait encore fièrement 4 ou 5 recrues de bon niveau.
Il semble pourtant déjà fini le temps des rires et des chants. En conférence de presse hier, le technicien italien a lâché quelques propos emprunts d’amertume : « J’ai discuté avec le président des secteurs de jeu, des joueurs, et de tout ce que je souhaite. J’attends un peu plus de joueurs. J’entends le président car je sais qu’il n’est pas facile de prendre le bon joueur avec le bon chiffre. On doit encore recruter 2 à 3 joueurs. Un joueur qui a marqué quatre buts dans une saison ne peut pas en marquer 20. J’attends des joueurs et je pense alors que nous pourrons faire une bonne saison. »

Sous la houlette de Conceiçao, le FC Nantes était passé de la 19e à la 7e place. Faire mieux ou, au pire, aussi bien cette saison avec le même groupe ou presque semble impossible, même si la tête de gondole, Claudio Ranieri, a déjà réussi des exploits dans le passé.

Tandis que l’entraîneur est à ses premiers questionnements, nous n’avons pas grand chose à nous mettre sous la dent question rumeurs. Andrei Girotto, le milieu défensif de 25 ans, sous contrat jusqu’en décembre prochain avec Chapecoense, intéresserait le Fc Nantes et le FC Séville. Mais la problématique reste la même, le FCN aura des difficultés à être le mieux disant…

 

FacebookTwitterGoogle+Partager