Au travers de petites phrases glanées ici et là durant ce week-end d’anniversaire et de derby, on en sait un peu plus sur la philosophie de Waldemar Kita concernant la saison à venir.

 

Certes, le président fait toujours une fixette sur son YellowPark, mais il a lâché quelques mots sur le contour de l’équipe de la saison prochaine. « Cette équipe va grandir, beaucoup de joueurs vont rester. Oui, il y aura des départs, il faut s’y préparer. On travaille dessus très sérieusement. Mais il n’y aura pas beaucoup de départs de titulaires. II faut essayer d’avoir plus de qualité que de quantité. II faut absolument qu’on s’intéresse à 4 ou 5 jeunes que l’on forme et que l’on a failli nous piquer. Certains agents mercenaires devraient être pénalisés par la FFF voire rayés de la carte. Ce n’est pas normal. »

Diego Cartos, Rongier et Sala sont les joueurs les plus « bankable » de l’effectif. La tentation sera donc grande de chercher à négocier des indemnités de transfert top niveau. « Je n’ai pas de demande sur ces joueurs. » avoue le président. « J’espère qu’ils vont rester. C’est important. Diego Carlos, on a fait un gros effort, il a resigné. Idem pour Rongier. II est très important qu’il reste, c’est un futur capitaine. II s’exprime bien, défend bien, adore Nantes et est reconnaissant. Je pense que Sala a envie de rester. Maintenant, je comprends très bien, à 27 ans, qu’il ait envie de prévoir son avenir sur le plan financier. S’il a une possibilité, on peut réfléchir au problème. »

Concernant Claudio Ranieri, le discours reste le même et très « langue de bois » : « Pour moi, il a une année de contrat. L’ouverture était pour l’équipe nationale. Là, je ne sais pas où ça en est. C’est très important qu’il reste. Mais il est surtout important de savoir si on va finir dans les 5 ou 6 premiers parce que, là, beaucoup de choses vont changer… »

Au sujet de la possibilité que Ranieri reste à Nantes la saison prochaine, Waldemar Kita a eu également ces mots à l’issue du derby : « J’espère qu’il va rester. Après, quand une femme ne veut pas coucher avec vous, elle ne couchera pas, elle partira. Donc si les coaches ou les joueurs ont envie de rester, ils restent sinon on ne peut rien faire. »
Président, on ne vous a jamais demandé d’essayer le sexe avec Claudio 🙂 … Juste de nous concocter une équipe de winners pour la saison prochaine !