Mercato FC Nantes : Gillet, bonne ou mauvaise gestion ?

gillet

Il faudra désormais se méfier quand le président du Fc Nantes lancera à la cantonade sa formule magique « Il ne partira pas, point barre! »

Cette formule avait été récemment utilisée quand Sergio Conceiçao avait exprimé ses envies d’ailleurs et on connait la suite. Waldemar Kita a utilisé la même formule dimanche soir quand la question du départ imminent de Guillaume Gillet lui a été posée. On connait la suite.

Guillaume Gillet s’est engagé hier pour 2 saisons (plus une en option) avec l’Olympiakos où il retrouve Besnik Hasi, son ex coach d’Anderlecht. Le milieu belge avait prévenu en mai que son destin était lié à celui de Sergio Conceiçao qu’il vénérait : « C’est certainement le meilleur entraîneur de toute ma carrière, j’attends de voir ce qu’il va faire. » Sergio Conceiçao avait prolongé et Guillaume Gillet rangé ses envies d’ailleurs.
Quelques semaines plus tard, quand le portugais a exercé ses pulsions sodomites envers le club, le milieu belge a de nouveau exprimé son souhait de départ et l’arrivée du Mister ne l’a pas rassuré, bien au contraire.

Maladroitement, Claudio Ranieri, avec l’aval du président, a transformé le capitaine en remplaçant. La pilule n’est pas passé et sa mise au banc dimanche face à Lille aura été la goutte qui a fait déborder le vase comme il l’assure : « Connaître le banc de touche à Lille ce dimanche a été un signal clair et radical de la part de Monsieur Ranieri que je ne peux à mon âge accepter. J’ai joué 100% des matchs à Nantes depuis mon arrivée et je ne peux pas accepter de m’asseoir sur la touche. Ce choix de monsieur Ranieri a été déterminant dans ma décision de quitter le club. »

Au passage, Guillaume Gillet salue la personne de Waldemar Kita avec des termes très élogieux : « Président, vous êtes une personne de parole, parfois difficile, souvent attachant mais surtout un grand dirigeant pour votre club. »

Voilà, la messe est dite. A une époque où le FC Nantes avait le plus grand besoin d’un milieu relayeur de qualité et d’expérience, Guillaume Gillet est parti vers d’autres aventures. Et ce n’est pas l’arrivée de Roli Pereira de Sa, jeune joueur au bon potentiel mais totalement inexpérimenté, qui peut nous rassurer.

 

FacebookTwitterGoogle+Partager