Mercato FC Nantes : Jour J-1

journal-mercato

Dès demain matin, les clubs français pourront lancer officiellement leur mercato hivernal. Pour le Fc Nantes, il ne faut pas s’attendre à des annonces dans l’urgence.

Bien au contraire, Waldemar Kita et Claudio Ranieri semblent vouloir prendre leur temps et rester à l’affût de la bonne opportunité, si celle-ci devait se présenter. A cela plusieurs raisons.

Des raisons financières tout d’abord. Waldemar Kita a dépensé beaucoup cet été notamment avec le contrat de Claudio Ranieri. Un bon offensif coûte cher, à moins de 15 millions d’euros, les garanties n’existent malheureusement plus. Prendre un cador en prêt pour lui offrir du temps de jeu (Lucas Moura) exploserait la masse salariale.

Les dirigeants nantais pensent que le retour prévu des blessés de longue date pourrait booster l’effectif existant. Kayembé, Coulibaly et Sigthorsson devraient être opérationnels en février et ce sont trois offensifs. Sur un malentendu, qui sait si l’un des trois ne pourrait pas constituer la bonne surprise de ce mercato hivernal …

Derrière et au milieu, il ne se passera rien. Claudio Ranieri dispose de la quantité et de la qualité nécessaire pour rester sur la même dynamique. Plus que l’arrivée d’un nouvel élément, le coach italien souhaite garder son effectif intact.

Le vrai changement ne devrait intervenir qu’à la prochaine inter saison. Plusieurs joueurs devraient quitter le club. Kacaniklic, Moimbé et Gandi ne seront pas gardés. Kwateng, Alegue, Walonga, Braat et Olliero pourraient être prêtés.
Les départs sont déjà actés pour Dubois et Thomasson. Pour Rongier, Sala, Carlos, Lima, Touré, Nakoulma, les approches sont de plus en plus pressantes et même si les contrats de plusieurs joueurs ont été blindés dans le temps, on sait très bien que le président n’ignorera pas les « offres intéressantes ».

L’été sera chaud au FC Nantes, mais l’hiver se fera au balcon.

 

FacebookTwitterGoogle+Partager