Mercato FC Nantes : L’éminence grise de Claudio Ranieri

Federico Balzaretti

L’arrivée de Claudio Ranieri devait charrier quelques renforts. Mais il n’a débarqué que mi-juin et il n’y a plus de cellule de recrutement à Nantes depuis l’hiver dernier.

Les choses traînent et nous nous en sommes déjà inquiétés car les bons coups disparaissent jour après jour. Pour le FC Nantes, il faut s’activer sans se précipiter, pour bonifier l’équipe qui a terminé septième de L1 avec Sergio Conceiçao et qui a déjà montré de bons repères en matchs amicaux.

« II y aura sans doute des joueurs qui arriveront pendant le stage ou après » avait dit Ranieri.
Mais Nantes semble rencontrer des freins. Comme pour le gardien roumain de la Fiorentina, Claudio Tatarusanu (31 ans, sous contrat jusque 2019) ? « Ça se développe », considère le président Waldemar Kita. « Mais parfois, même si on est O.K. avec le joueur, il peut y avoir un blocage au niveau des clubs. J’espère que ça va bouger dans les quinze jours », dit Kita, qui doit s’accorder avec Ranieri pour trois à cinq arrivées.

Le journal l’Equipe révèle ce matin que le coach italien consulte notamment Federico Balzaretti, l’ancien latéral gauche international de l’AS Rome (35ans), qui avait prématurément mis un terme à sa carrière en 2015 (pubalgie).
Francophone, marié à une danseuse étoile de l’Opéra de Paris, Balzaretti avait failli rejoindre le PSG quand Leonardo y était (2011-2013). Une fois les crampons rangés, il a été chargé des joueurs prêtés de l’AS Rome tout en préparant le diplôme italien de directeur sportif.
Il n’est pas salarié du FCN, « Mais le coach discute avec des Italiens qui travaillent avec lui » observe Kita, qui, de son côté, « travaille en direct avec Franck (son fils, directeur général délégué) et le coach pour trouver les meilleures solutions ».

Espérons qu’il ne sera pas trop tard quand le président décidera enfin à sortir son chéquier…

 

FacebookTwitterGoogle+Partager