Mercato FC Nantes : Ranieri pour quoi faire ?

ranieri

A quoi cela peut donc servir de faire venir un grand monsieur comme Claudio Ranieri si on ne lui donne pas les moyens de sa légitime ambition.

L’ambition du mister était réelle. Il avait prouvé son savoir-faire avec son titre de champion avec Leicester, un club « pauvre » de Premier League. Comme le souligne Johan Tabau de France Football, il a fait de Kanté l’un des meilleurs milieux défensifs au monde, a fait briller Mahrez, sorti de l’inconnu Drinkwater et Vardy, transformé Morgan en roc inébranlable.
Ses tactiques sont finement ciselées et il a une philosophie de jeu qui lui est propre. Quand il parle, on l’écoute.

Mais, Monsieur Kita, Ranieri n’est pas un messie biblique. Il n’a pas le don de multiplier les petits pains et de changer l’eau en vin. Encore moins Sala en pistolero, Kacaniklic en magicien et Pallois en Baresi.

Le problème est de savoir si le président n’a pas investi toutes ses économies dans l’achat du Claudio. Car malgré les qualités du bonhomme énumérées ci-dessus, il ne parviendra pas, comme l’avait fait Conceiçao la saison dernière, à transfigurer l’équipe. Si tel était le cas, nous nous en serions aperçu ce dimanche à Lille car le manque de justesse technique, le manque de mobilité et de synchronisation dans les déplacements, la maladresse offensive nous a renvoyé au début de saison 2016-2017 quand René Girard prenait conscience qu’il ne pouvait rien tirer de ce groupe.

« Il vaut mieux prendre 3-0 aujourd’hui que trois fois 1-0. Le principal, c’est de se remettre au travail. » Merci monsieur Léo Dubois pour l’argument qui tue. La réception de l’OM samedi nous en dira plus sur la capacité de ce groupe à se mettre à niveau.

FacebookTwitterGoogle+Partager