Emiliano Sala s’est rendu hier à Cardiff pour y rencontrer l’entraîneur du club gallois. A cette heure pourtant, rien n’est encore fait, malgré l’insistance de la direction du FC Nantes pour finaliser ce transfert.

 

« Je suis l’avis de l’entraîneur, Emiliano Sala ne doit pas partir. Aujourd’hui, il n’y a rien sur la table. », osait Waldemar Kita dans les colonnes du journal l’Equipe, le 8 janvier dernier.
6 jours plus tard, à l’initiative de la direction du club, le buteur argentin s’envolait pour Cardiff afin d’y rencontrer l’entraîneur et avancer sur les modalités de son futur contrat.

Quoiqu’en dise le président, depuis un mois, le FC Nantes et Cardiff ont conclu un accord autour d’un transfert de 20 millions de livres (environ 22,5 millions d’euros). L’Argentin (28 ans), troisième meilleur buteur de Ligue 1 cette saison (12 buts), ne faisait pas d’un départ cet hiver une priorité. Il privilégiait, en cas de transfert, un club qui dispute une Coupe d’Europe.

À plusieurs reprises, Vahid Halilhodzic avait fait part publiquement, et en privé auprès de l’intéressé, de sa volonté de lui transmettre une proposition de prolongation de contrat (il arrive à terme en 2020). Elle n’est jamais arrivée.
Et pour cause, ses dirigeants poussaient parallèlement pour que l’ancien Bordelais accepte la proposition du club de Premier League, actuellement 17e du classement. Et l’ont répété à plusieurs reprises ces derniers jours au joueur.

Face à la volonté affichée de son président de le voir partir, Sala a accepté hier de se rendre à Cardiff pour échanger avec l’entraîneur Neil Warnock. Un dialogue afin de lui exposer le projet du club et son éventuelle utilisation.

Cet aller-retour signifie-t-il automatiquement que Sala va rejoindre le pays de Galles dans les jours à venir ?

Non, pour le moment, Sala n’a pas entériné son départ, même si la rémunération promise (350 000€ mensuels, soit six fois son salaire nantais) fait réfléchir.
Vahid tremble, les supporters tremblent, le président et les Girondins de Bordeaux aussi mais pour des raisons différentes …