Mercato FC Nantes : Tatarusanu, Dr Jekyll ou Mr Hyde ?

ciprian-tatarusanu

France Football nous livre, dans son édition du mardi 1er août, un portrait sans concession sur le nouveau visage du FC Nantes, le portier Ciprian Tatarusanu.

L’hebdo retient tout d’abord le positif. En 2015, la Roumanie n’encaisse que deux buts lors des phases de qualification à l’Euro 2016. Parce qu’elle défend bien. Parce que son gardien présente surtout des statistiques étonnantes : 22 arrêts sur 24 tirs cadrés. Un record sur le Vieux Continent. Loin devant Thibaut Courtois ou Iker Casillas. Son nom ? Ciprian Tatarusanu, trente et un ans, nouveau portier du FC Nantes.

Au cours de la même saison 2015-16, le Roumain dispute quatorze matches sans encaisser de but avec la Fiorentina en Serie A, soit le quatrième meilleur total derrière Gianluigi Buffon (Juventus, 21), Samir Handanovic (Inter Milan, 15) et Pepe Reina (Naples, 15).
A l’époque, son compatriote Adrian Mutu dit que « le seul à être meilleur que lui en Serie A, c’est Buffon ». Et l’Euro français est passé. Sa belle cote, avec. La saison dernière, il encaisse 57 pions avec le club florentin et voit son statut vaciller.

La Fiorentina lui cherche même un remplaçant pendant plusieurs mois. Avant de réussir à le vendre 5 MC au FC Nantes. « C’est un choix de l’entraîneur, qui souhaitait avoir un gardien avec beaucoup d’expérience », a expliqué le président, Waldemar Kita.
Titulaire en sélection (44 capes), le gardien de 1,96 m, formé au handball, est le cinquième joueur de nationalité roumaine à rejoindre les Canaris, après Viorel Moldovan, Claudiu Keserü, Florin Bratu et Banel Nicolita.
« J’ai parlé à Moldovan, qui ne m’a dit que du bien du FC Nantes. Il m’a dit que c’était un club important, où les supporters étaient chauds. » Et impatients de voir ce que vaut leur nouveau portier…

Histoire de ne retenir que le côté Dr Jekyll, visionnons cette remarquable petite vidéo qui regroupe les meilleurs arrêts du gardien roumain.

 

FacebookTwitterGoogle+Partager