Mercato : Le FC Nantes tient peut être son attaquant

borges-brito

Remy Cabella avait choisi le FC Nantes pour trouver le temps de jeu qu’il n’aurait pas à l’OM.

Finalement, les négociations ont bloqué au niveau du salaire du meneur de jeu, proche de 200 000 euros bruts mensuels. L’OM ne souhaitait pas mettre la main à la poche, le FC Nantes ne voulait pas payer seul…
Remy Cabella va donc s’engager sur la base d’un prêt d’un an sans option d’achat, après la visite médicale d’usage, avec l’ASSE, qui prendra en charge l’intégralité du salaire du joueur.

Cet effort financier a été rendu possible par le fait que les Verts sont parvenus à se délester de treize joueurs pendant l’été. Une condition néanmoins: que l’OM parvienne, enfin, à trouver un attaquant pour épauler Valère Germain en pointe. Ce qui n’était toujours pas acté hier soir. Forts d’un accord préalablement conclu, les représentants du joueur auraient prévu de discuter avec les dirigeants marseillais ce matin afin d’éviter de voir l’opération capoter.

Par ailleurs, la piste Claudio Beauvue, que nous évoquions hier, est désormais à ranger aux oubliettes. L’ancien attaquant guingampais, qui évoluait au Celta Vigo, a été prêté à Leganes pour une saison. Il avait été proposé aux dirigeants du FC Nantes qui ont trop tergiversé.

La seule piste encore vraiment active mènerait au brésilien des Corinthians, Lucca Borges, qui serait en fait un choix par dépit « faute de mieux » pour le FC Nantes. Prendre un joueur qui n’est jamais sorti du Brésil, qui n’a jamais goûté aux joies de l’hiver européen, et dont on ne connait pas grand chose hormis quelques cassettes vidéo, représente un risque énorme.

Faute de moyens, le FC Nantes va donc devoir se contenter d’un attaquant low cost, à moins que les dirigeants réussissent l’opération en cours : Faire comprendre à Prejuce Nakoulma qu’il a encore une carte à jouer en habits de canari. Le burkinabé est caressé dans le sens du poil depuis plusieurs jours pour éviter qu’il ne s’en aille. Derrière une façade d’homme timide, l’homme a du caractère et les propos tenus à son égard par Claudio Ranieri lui sont restés au travers de la gorge. Il reste deux jours à Waldemar Kita pour réussir cette opération charme.
La dernière recrue estivale du FC Nantes pourrait donc être Prejuce Nakoulma

.

 

FacebookTwitterGoogle+Partager