On ne reviendra pas sur l’épisode malheureux du transfert d’Emiliano Sala à Cardiff, alors qu’on nous avait longtemps fait croire que des négociations pour une prolongation de son contrat étaient en cours. Quinze jours avant l’annonce officielle de son transfert, le président assurait même qu’il n’était pas question de se séparer de son attaquant.

 

Dans un entretien totalement surréaliste accordé au quotidien l’Equipe, Waldemar Kita démentait en effet le 8 janvier toute volonté de vouloir se séparer d’Emiliano Sala :  » Je suis de l’avis de l’entraîneur, Emiliano Sala ne doit pas partir. Maintenant, s’il souhaite partir pour des raisons financières, je le comprendrai et j’analyserai la situation. » On connait la suite, moins de 10 jours plus tard, Sala signait à Cardiff …

Comme un air de déjà vu, voilà qu’il est maintenant question du départ d’Adrian Tatarusanu. « Si le club me fait une bonne proposition, je l’étudierais » déclarait le gardien nantais au média roumain TV Telekom Sport, au début du mois de septembre.

Ciprian Tatarusanu était déjà un des dossiers chauds de cet été, et on prêtait même l’intention à Waldemar Kita de vendre son gardien de 32 ans pour ne pas être confronté en juin prochain à un départ gratuit sans retour sur investissement. Pourtant, c’est bien le président qui l’a empêché de partir selon les dires du gardien : « Il y avait une offre de Naples sur la table, mais le président du club s’est opposé à mon départ. » Offre insuffisante vraisemblablement …

Tatarusanu est irréprochable depuis le début de la saison, même si en 2017-2018 il a vécu un coup de « moins bien » durant quelques semaines. Le bon état de forme actuel du portier de 32 ans n’a pourtant pas convaincu Waldemar Kita de proposer une prolongation de contrat. Le portier roumain s’était engagé avec le FC Nantes en juillet 2017 pour deux saisons et une troisième en option. La saison en option n’ayant toujours pas été rediscutée, on s’oriente inéluctablement vers un départ du club en juin prochain. Ceci explique peut être pourquoi Maxime Dupé est resté à Nantes cet hiver …