Miguel Cardoso qui es-tu ?

Un accord aurait été trouvé ce week-end entre Le FCN et Miguel Cardoso dont la venue sera vraisemblablement officialisée aujourd’hui ou demain. A l’image de Sergio Conceiçao quand il a été annoncé au club, on connait finalement peu le personnage.

 

Le journal l’Equipe dresse aujourd’hui le portrait de celui qui sera, en toute logique, le successeur de Claudio Ranieri sur le banc du FC Nantes.

Waldemar Kita a sans doute mis la main sur l’anti-Ranieri, tout du moins pour ce qui est du style de jeu minimaliste et ennuyeux que Nantes promenait avec le coach italien lors de la saison écoulée (16ème attaque de L 1 avec 36 buts).
II était dans une quête du résultat, peu importe le style, quand Cardoso privilégie la manière, quel que soit le résultat, mais d’une façon qui doit amener des résultats. La philosophie de jeu de Sergio Conceiçao en quelques sortes.

Le quotidien sportif rentre dans le détail du parcours de Cardoso, un technicien francophone dont le profil plaisait aussi à Luis Campos du côté de Lille, qui a permis à Rio Ave de battre son record de points (51, dans le Championnat portugais) avec une vraie identité de jeu séduisante, basée sur la possession a domicile comme l’extérieur et qui part de la relance du gardien.
Cardoso a d’ailleurs évoqué ses idées, hier, dans le quotidien portugais Record : « La possession est avant tout la conséquence d’un modèle. Elle n’est autre que le résultat de la volonté d’être dominateur, de l’intention de contrôler, de ce qui, dans un match, est non seulement la quête du résultat mais aussi la recherche de la gloire. »
Comme son compatriote de Monaco, Leonardo Jardim, le natif de Trofa, au nord de Porto, n’a pas été joueur de haut niveau. II a commencé comme professeur de sport tout en étudiant le foot la faculté des sports de l’université de Porto. II est le produit d’une école portugaise inspirée par le professeur Victor Frade, symbole d’une méthodologie de l’entrainement par le jeu, même pour le travail physique.
A la fac de Porto, Cardoso a été un élève remarqué par Ilidio Vale, figure de la formation du FC Porto, et c’est ainsi qu’à la fin des années 1990, il est devenu un observateur privilégié du travail des éducateurs chez les Dragons. Ce fut un tremplin pour devenir durant prés de dix ans (2004 2013), dans l’ombre, adjoint de Carlos Carvalhal, d’abord Belenenses et Braga, puis de Domingos Paciencia,  à l’Academica Coimbra, Braga encore, au Sporting Portugal, et au Deportivo La Corogne.

En parallèle, il avait obtenu la meilleure note a l’équivalent du BEPF au Portugal en 2011. En 2013, Cardoso a été recruté par le Chakhtior Donetsk (UKR), où œuvrait son compatriote et directeur du recrutement Luis Goncalves, qui est revenu depuis Porto la place d’Antero Henrique.
Au Chakhtior, Cardoso a chapeauté la formation, collaboré avec Mircea Lucescu, défenseur d’un football offensif, et été l’adjoint de Paulo Fonseca. Rio Ave lui avait offert l’opportunité de devenir numéro 1 sur le banc, l’été dernier, et le voilà prêt se confronter un nouveau Championnat.

II pourrait redonner un élan a Nantes s’il peut appliquer ses idées avec des joueurs qui lui correspondent. Encore faudra t-il qu’il dispose d’un peu de latitude pour le recrutement estival.

 

Share