Nantes : Senlis, le match piège

Waldemar Kita avait rencontré le président de l’USM Senlis, Eric Guillot, lors du match Amiens – Nantes (0-1) au stade de la Licorne le 20 décembre dernier.

A l’occasion du match de 32ème de coupe de France, le président nantais est revenu dans les colonnes du Courrier Picard sur la rencontre qui va opposer les deux clubs dimanche :

« Senlis pour nous c’est un match piège ! Vous savez très bien qu’en Coupe de France tout le monde a sa chance et que parfois les équipes de Ligue 1, quand elles rencontrent des adversaires hiérarchiquement inférieurs, ne sont pas assez concentrées sur leur match. En plus, nous avons un rendez-vous très important le dimanche suivant où nous recevrons le PSG.
On a bien été éliminé en Coupe de la Ligue chez le dernier de Ligue 2, Tours (3-1 le 25 octobre en 16′ de finale). Certes, nous avions aligné à une équipe réserve, mais tout de même. « 

Waldemar Kita a également lâché au micro de notre confrère son envie concernant sur son cas personnel et, à l’image du président Aulas, il se verrait bien fêter un jour ses 30 ans à la tête du club : « Même si nous n’avons pas forcément la même vision des choses, Aulas est un exemple. Rester comme lui trente ans à la tête d’un club c’est formidable. Et oui, je m’inscris aussi dans la durée. »

 

Share