Miguel Cardoso aimerait tant glaner au moins à Lyon, pour simplement prouver qu’avec un peu de patience, sa méthode aurait pu apporter des résultats. Malheureusement pour lui, compte tenu des forces en présences, il conviendra surtout pour les Canaris d’éviter un naufrage.

 

La formule utilisée par le journal l’Equipe pour illustrer l’arrivée prochaine de Vahid Halilhodzic aurait de quoi faire sourire si la situation n’était pas aussi préoccupante : « Ainsi va la vie du FC Nantes, avec un coach expérimenté appelé remplacer un jeune coach (Miguel Cardoso), qui avait remplacé un coach expérimenté (Claudio Ranieri), qui avait succédé un jeune coach (Sergio Conceicao), qui avait remplacé un coach expérimenté (René Girard). »

On en oublierait presque qu’il y a match ce soir…

Porté par un secteur offensif qui détonne (Traoré, Depay, Fekir…) et qui risque de donner des sueurs froides à la défense nantaise, l’Olympique Lyonnais monte en gamme match après match et se pose déjà comme le principal rival du PSG dans le championnat de France, Monaco étant déjà out.
A Nantes, c’est tout le contraire, les joueurs sont plongés dans le doute. Certains se réjouissent du départ prochain de Miguel Cardoso, d’autres craignent l’arrivée de Coach Vahid, appelé pour remettre de l’ordre dans la maison. En tout état de cause, les esprits seront ailleurs ce soir et à moins d’un miracle, comme une contre performance de l’OL, on ne voit pas comment les Canaris pourraient espérer prendre ne serait-ce qu’un point. Lyon n’est pas Lourdes et il y a tellement de paramètres à corriger pour que l’équipe nantaise puisse rayonner, qu’il faudra certainement plusieurs semaines avant de voir un FCN new look.
En quelques matchs, en décembre 2016, Sergio Conceiçao avait réussi ce pari fou. Mais le choc psychologique n’est pas une science exacte et l’histoire ne se répète jamais…

L’OL ne sera pas au complet. Bruno Genesio devra se passer des services de Martin Terrier, blessé à la cheville cette semaine à Dijon, et Kenny Tete, touché aux adducteurs à l’entraînement. Lucas Tousart, expulsé face au DFCO, est quant à lui suspendu pour cette rencontre.

A Nantes, Nicolas Pallois, sans surprise, ne fait pas partie du voyage. Emiliano Sala, pourtant un des rares nantais à pouvoir inscrire un but, est également resté à la maison, victime d’une légère blessure au dernier entraînement, selon la version officielle… Ce match pourrait également être l’occasion de voir pour la première fois Fabio dans le couloir droit nantais.