Pour ce match au sommet de la 28ème journée de Ligue 1, l’OM ou le FC Nantes ont un objectif commun : le rachat. L’OM vient de se faire moucher deux fois de suite par le PSG et le public du Vélodrome ne pardonnera pas un faux pas. Le Fc Nantes est englué dans une de ses pires séries depuis son retour en Ligue 1 et une nouvelle défaite signifierait certainement l’abandon du rêve de la cinquième place.

 

Ce soir, contre Nantes, Marseille retrouve le Vélodrome et a l’occasion de confirmer que le moral n’est pas touché. « On a besoin de points, il faut gagner les matches », résume Valère Germain.
Au repos mercredi, l’attaquant devrait débuter ce soir. Dimitri Payet, lui, est remis du coup au pied qui l’avait privé du match de Coupe de France mercredi.
Après les deux claques en deux matches face aux Parisiens. l’OM doit repartir pour ne pas voir fondre son avance sur Lyon.

Le FCN affiche pour sa part le plus mauvais bilan de la L1 en 2018. Tous ses secteurs connaissent une baisse de régime ou posent question. Bien que Claudio Ranieri ne soit pas responsable de la forme carrée des pieds de certains et de la méforme persistante de Tatarusanu, les choix de l’entraîneur commencent à étonner. Girotto bénéficie d’un temps de jeu conséquent depuis que Rongier joue plus haut. Lors des matchs aller, Girotto était sur le banc et la paire Touré-Rongier respirait la sérénité.
Devant, et nous l’avons assez répété ici, les Canaris subissent une Sala dépendance et le fait de laisser quasiment maintenant systématiquement Nakoulma en tribune ou sur le banc ne risque pas de faire évoluer la situation. El Ghanassy, pourtant souvent bon lors de ses entrées, ne bénéficient toujours pas de la confiance du coach et ce sera vraisemblablement la même chose pour Joris Kayembe, pourtant auteur d’une excellente entrée à Nice. Le Mister ne doit pas aimer les « tripoteurs » de ballons…

Reste que Nantes a été rejoint par Nice et s’est déjà fait piquer sa 5ème place par Montpellier et le Stade Rennais. Vade retro Satanas ! Et même si le Vélodrome n’est pas l’endroit idéal pour se redonner des couleurs, une nouvelle défaite ferait rentrer l’équipe définitivement dans le rang.
Heureusement, avec 39 points, soit à 4 points de la barre fatidique, Nantes est quasi assuré du maintien. C’est déjà ça …

fiche-om2018