Lucas Lima s’est engagé le 28 juin 2016 avec le FC Nantes pour quatre ans. Le latéral gauche brésilien, qui évoluait au Portugal à Arouca, n’a coûté à l’époque qu’un petit million d’euros.

Véritable machine à centrer, Lucas Lima est le joueur nantais qui dispose du plus grand temps de jeu depuis au moins 2 saisons. Coup de tonnerre cet été, alors que personne ne l’avait vu venir, Waldemar Kita cède son latéral au Zenit St Petersburg pour la modique somme de 5 millions d’euros. Coup de théâtre, alors que le joueur est en salle d’embarquement, bagages en main, le club russe fait subitement machine arrière et le brésilien poursuit sa saison avec le FC Nantes.

Connaissant la propension de notre président à ne pas hésiter à se débarrasser de ses joueurs contre une « offre que l’on ne refuse pas », il y a fortement à craindre que le dossier Lima soit encore un des dossiers chauds cet hiver. L’Olympique de Marseille, qui cherche une alternative à un déficient Jordan Amavi, aurait coché le nom du brésilien sur sa liste de courses de janvier. Selon certaines rumeurs locales, le club phocéen serait prêt à mettre sur la table ce que voulait offrir le Zenit St Petersburg cet été.

Vahid Halilhodzic se battra vraisemblablement pour garder son latéral, qu’il utilise le plus souvent comme ailier. Mais le bosnien perdra en crédibilité en voulant garder tous ses joueurs. Sala ou Lima, il faudra peut être choisir …