Pour ceux qui auront le courage de s’installer dans leur canapé pour regarder le match, l’enjeu sera vraisemblablement de rester éveillé jusqu’au terme de la rencontre.

 

Aucune des deux équipes n’a plus rien à gagner ni à perdre dans cette confrontation où l’esprit des joueurs sera plutôt orienté vers le mercato à venir. De plus, le moins que l’on puisse dire est que ces deux équipes ne nous ont pas habitué cette saison à emballer les rencontres …

Soulagé d’avoir validé son maintien dimanche, Angers, avec le retour de Jeff Reine-Adélaïde, espère le fêter à Raymond-Kopa devant sa bête noire, le FC Nantes. Le SCO n’a en effet remporté aucun de ses 19 derniers matches en L 1 contre les Canaris, son dernier succès remontant au 31 mars 1973 (1-0).

Bammou est finalement forfait pour ce match. Par contre, non retenu dimanche dernier, le duo Iloki- El Ghanassy est de retour, tout comme Gandi et Moutoussamy. L’occasion de voir enfin Kolbeinn Sigthorsson ? Ici, nous n’y croyons pas même si le journal l’Equipe met une pièce ce matin sur sa participation au match.

Pour le Fc Nantes, il s’agit avant d’un match pour éviter le ridicule d’une deuxième partie de saison catastrophe (13 points en 17 journées lors de la phase retour). Emmené par un coach dont le corps est toujours en Loire Atlantique mais dont l’esprit est déjà ailleurs, les Canaris devront montrer un visage conquérant pour espérer rester la bête noire des angevins.