Un sondage sur le site 20 minutes montre que 73% des supporters nantais désapprouvent le départ prématuré de Miguel Cardoso. Même musique dans nos colonnes où 78% d’entre vous ont coché la case « J’aurais aimé pouvoir mesurer encore un peu la méthode Cardoso ».

[themoneytizer id= »10701-25″]

 

Alors qu’aucun bruit de vestiaire n’a encore fuité concernant le ressenti des joueurs par rapport au départ de Cardoso et à l’arrivée de Vahid Halilhodzic, le ressenti des supporters s’est étalé depuis 48 heures sur tous les réseaux sociaux.
Cet entraîneur, qui avait foiré tous les matchs de préparation, proposé un jeu en inadéquation avec les qualités de son groupe, s’était enfermé dans son idée de faire jouer Valentin Rongier à contre emploi avec les conséquences que l’on sait, qui avait des méthodes de gestion particulière au point qu’en interne, on commençait à le regarder de travers, n’aura finalement jamais été rejeté par les supporters, à l’opposé d’un René Girard, qui avait eu à peu près la même durée de vie en habit de Canari, mais dont le départ fut applaudi par un grand nombre.

Est-ce un rejet des méthodes du clan Kita qui pousse les supporters a aimé ce que les patrons rejettent ? Les ennemis de mes ennemis sont mes amis ? Le discours du coach plaisait. Il était simple, direct, on parlait jeu, possession de ballon, amour du maillot, nécessité du sacrifice, un virage à 180° par rapport à la méthode Ranieri, tellement décriée.

Coach Vahid va devoir briser très vite cet élan de sympathie vis à vis de Miguel Cardoso et prouver que sa méthode permet de remonter très vite au classement. Et cela passe obligatoirement par un bon match à Bordeaux. Cardoso est parti sur une bonne note, avec ce partage des points à Lyon, Halilhodzic n’a pas le droit de décevoir et le match des nantais en Gironde dimanche sera scruté à la loupe par toute la France du Football.
Pour le bosnien, la pression est énorme, et dès le premier match, ça passe ou ça casse…

[themoneytizer id= »10701-2″]

[themoneytizer id= »10701-16″]